Un séisme de magnitude 7,8 secoue l’Iran

Un violent tremblement de terre s’est produit, mardi 16 avril, dans la région reculée du Sistan-Balouchistan en Iran près de la frontière avec le Pakistan, indique l’Institut d’études géologiques des Etats-Unis (USGS). Le Centre de sismologie iranien indique une magnitude de 7,5, l’USGS une magnitude de 7,8.

L’épicentre du séisme est situé à 80 km au nord de la ville de Saravan, près de la frontière avec le Pakistan, et s’est produit à une profondeur de 15,2 kilomètres, précise l’USGS. Les secousses ont commencé vers 12 h 44 (heure de Paris) et ont été ressenties à travers tout le Golfe. Les tours abritant les compagnies dans le centre financier de Dubaï et Media City, ainsi que les immeubles d’habitation du front de mer ont été évacués. Le séisme a également été fortement ressenti au Koweït, notamment dans les zones côtières, à Bahreïn, où les immeubles ont été évacués dans le centre financier de Manama, dans l’est de l’Arabie saoudite et à Oman, selon des habitants. La secousse s’est fait sentir jusqu’à New Delhi, en Inde.

Séisme Iran 16/04/2013

Séisme en Iran le 16 Avril 2013 (Source : USGS).

Cinq équipes de secours ont été envoyées des villes de Saravan et Khash pour évaluer les dégâts, selon le chef du Croissant-Rouge iranien, Mahmoud Mozafar, cité par l’agence ISNA. Un premier bilan donné par les autorités fait état d’une quarantaine de morts. « C’est le tremblement de terre le plus important en Iran depuis quarante ans et nous nous attendons à des centaines de morts », a déclaré ce responsable, qui a requis l’anonymat.

Située sur plusieurs failles sismiques importantes, la République islamique d’Iran a connu de nombreux tremblements de terre dévastateurs. Le 9 avril, un tremblement de terre d’une magnitude de 6,1 avait fait 37 morts et 850 blessés dans le sud du pays, non loin de la centrale nucléaire de Bouchehr. La centrale n’a pas été endommagée par le séisme, a déclaré un responsable d’Atomstroyexport, la société russe ayant construit l’édifice. Le séisme le plus meurtrier ces dernières années a tué, en décembre 2003, 31 000 personnes à Bam, soit un quart de la population de la ville. En août 2012, deux puissantes secousses avaient fait 306 morts près de la ville de Tabriz.

Source : Le Monde

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « La machine Terre » et « Quand le Terre tremble… » ainsi que la page Risques majeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s