Un tiers de la montée des océans est due à la fonte des glaciers

Selon un groupe international de chercheurs, un tiers de la montée des océans est due à la fonte des glaciers terrestres. Cette fonte est bien entendu à imputer au réchauffement climatique.

Grâce à des données satellites, un groupe international de chercheurs a pu affirmer qu’un tiers de la montée des océans de 2003 à 2009, est due à la fonte des glaciers terrestres. « Pour la première fois, nous avons été en mesure d’estimer très précisément combien ces glaciers ont ensemble contribué à la montée des océans », a souligné Alex Gardner, professeur de géographie à l’Université de Clark à Worcester (Massachusetts).

Les deux autres tiers proviennent de la fonte des glaces de l’Antarctique et du Groenland et de l’expansion thermique de l’eau sous l’effet du réchauffement climatique.

Fonte des glaces

La fonte des glaces a provoqué une hausse des océans de 0,7 mm par an.

Il explique que les glaciers, qui sont pourtant de « plus petites masses glaciaires » (seulement, 1 % des glaces présentent sur l’ensemble de la planète), ont, de 2003 à 2009, « perdu autant de glace que les banquises de l’Arctique et de l’Antarctique combinées ». « Étant donné que la masse des glaciers terrestres est relativement faible en comparaison de celle des calottes glaciaires du Groenland et de l’Antarctique, leur fonte suscite malheureusement moins ou pas d’inquiétude » dans le public, explique le glaciologue Tad Pfeffer, un des co-auteurs de l’étude.

Selon l’étude, les pertes de glace les plus importantes se sont produites dans les glaciers de l’Arctique canadien, en Alaska, dans le sud des Andes et dans l’Himalaya, rapporte l’AFP. Finalement, s’en même tenir compte des calottes glaciaires du Groenland et de l’Antarctique, en sept ans ce sont 260 milliards de tonnes

« C’est comme un petit seau d’eau avec un grand trou dans le fond : ça ne durera pas très longtemps, juste un siècle ou deux, mais tant qu’il y aura de la glace dans ces glaciers, ils seront une source majeure de la montée du niveau des océan », précise M. Pfeffer. La chose a pourtant de quoi inquiéter car les estimations actuelles indiquent que si tous les glaciers dans le monde fondaient complètement, cela ferait monter le niveau des océans d’environ 61 cm !

En extrapolant, si le Groenland fondait en totalité, cela entraînerait une montée de 6,1 mètres des océans et celle-ci atteindrait près de 61 mètres si la calotte glaciaire de l’Antarctique fondait.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, la page Risques majeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s