Les 15 cyclones les plus meurtriers et dévastateurs des 50 dernières années

Le typhon Haiyan a laissé derrière lui des milliers de victimes. Probablement l’un des typhons les plus puissants de l’Histoire, Haiyan aura dévasté les Philippines, et particulièrement les îles de Samar et de Leyte. Pourtant, ce cyclone n’est pas le plus meurtrier ou encore le plus long. Quelles sont les 15 tempêtes tropicales les plus mortelles, puissantes et dévastatrices ?

Après avoir déclaré un état de désastre national, les autorités philippines estiment qu’au moins 10.000 personnes ont péri dans la seule ville de Tacloban. Au total, ce sont plus de 9 millions de personnes qui ont été touchées par le typhon Haiyan. Mais si ce dernier est l’un des plus puissants de l’Histoire, il n’est pas le plus meurtrier, ni même le plus destructeur… Retour sur les 15 ouragans, typhons ou encore cyclones qui ont frappé de plein fouet les populations mondiales.

1 – Cyclone de Bhola (Bangladesh), 12 novembre 1970

Entre 300.000 et 500.000 morts, voici le bilan du cyclone le plus meurtrier de l’Histoire. Il a frappé l’Est du Pakistan et l’Ouest de l’Inde, le 12 novembre 1970. Cet impact meurtrier provient principalement de l’inondation du Delta du Gange, le plus grand delta du monde, où la densité de population est très élevée. Cette tempête cyclonique de catégorie 6 correspond à un ouragan de catégorie 3. Elle s’est formée au-dessus du Golfe du Bengale et les vents ont atteint jusqu’à 185 km/h.

2 – Super Typhon Nina (Chine), 5 août 1975

En 1975, le super-typhon Nina provoque des dégâts importants dans plusieurs provinces chinoises. Mais, surtout, 171.000 périssent faisant du cyclone tropical, le quatrième ayant causé le plus de victimes. Avec des vents atteignant 250 km/h, cet ouragan de catégorie 5 a également provoqué l’effondrement du barrage de Banqiao, aggravant les inondations. Au totale, 62 barrages ont cédé, créant de larges lacs temporaires et plus de 1,2 milliards de dollars (900 millions d’euros) de dommages. Le typhon s’est affaibli alors qu’il approchait Taïwan, le 8 août.

3 – Ouragan Kenna (Côte ouest du Mexique), 22 octobre 2002

Cet ouragan de catégorie 5, le 3ème plus puissant du Pacifique, a atteint la côte ouest du Mexique, le 22 octobre 2002. Formé à partir d’une onde tropicale au Sud du Mexique, Kenna s’est déplacé dans une zone où la surface de l’eau était chaude, en tirant sa principale source d’énergie. L’ouragan s’est ensuite intensifié avec des vents atteignant 265 km/h. Toutefois, il s’est rapidement dissipé alors qu’il se déplaçait vers le Nord. Bilan du cyclone : 4 morts, des centaines de blessés et plus de 100 millions de dollars (75 millions d’euros) de réparations. À San Blas, durement touché par Kenna, environ 95% des bâtiments ont été détruits. Le peu de victimes est principalement dû à la mise en place d’un plan d’évacuation 27 heures avant l’arrivée de l’ouragan.

4 – Ouragan Pauline (Mexique), 5 octobre 1997

L’ouragan Pauline est l’un des plus mortels du Pacifique a avoir atteint les côtes, puisqu’il a fait entre 250 et 400 victimes. Plus de 300.000 personnes se sont retrouvées sans habitation. Il s’est développé à partir d’une onde tropicale issue de l’Afrique avant de se déplacer vers l’Amérique du Sud et le Mexique. Il a ensuite longé les côtes avant de perdre de son intensité et de toucher la ville de Puerto Angel puis de disparaître. Avec des vents de 215km/h, cet ouragan a provoqué des pluies torrentielles (930 mm), des inondations et des glissements de terrains causant environ 447,8 millions de dollars (335 millions d’euros) de dommages.

5 – Typhon Haiyan (Philippines), 8 novembre 2013

Le typhon Haiyan est considéré comme le cyclone tropical le plus puissant de l’Histoire à toucher terre. Avec des vents atteignant 315km/h, il peut prétendre au titre de super-typhon. Formé dans une zone de faible pression atmosphérique au large du Sud-Est de la Micronésie, il a atteint les Philippines le 8 novembre dernier. Cet ouragan de catégorie 5 s’est graduellement intensifié avant d’atteindre les côtes. Il a touché le nord du Vietnam en tant que tempête tropicale sévère, perdant peu à peu de son intensité. Les autorités philippines estiment, pour le moment, le nombre de victimes à au moins 10.000 personnes. Les dégâts sont considérables sur les Philippines, notamment les îles de Samar et Leyte.

Typhon Haiyan ISS

Le typhon Haiyan vu depuis la station spatiale internationale (Source : AFP).

6 – Cyclone 02B de 1991 (Bangladesh), 29 avril 1991

En avril 1991, c’est un ouragan de catégorie 5 qui frappe, encore, le Bangladesh, causant la mort de 138.866 personnes. Baptisé Gorki, il a fortement touché les îles près des côtes, avec des vents à 250 km/h. Ce cyclone, l’un des plus mortels, a également détruit plus de 10 millions de foyers. L’ouragan est le résultat combiné d’un ciel nuageux et de la mousson, créant ainsi une dépression tropicale. Après avoir atteint son apogée, le cyclone s’est rapidement dissipé dès qu’il a touché terre, à Chittagong. En plus des victimes, l’ouragan a causé plus de 1,5 milliard de dollars (1,12 milliards d’euros) de dommages.

7 – Cyclone Nargis (Birmanie), 3 mai 2008

Aussi connu sous le nom de 01B, le cyclone Nargis s’est présenté sous la forme d’une rare tempête tropicale se déplaçant à basse altitude. C’est également la pire catastrophe naturelle de l’Histoire de la Birmanie. Causant plus de 138.000 morts, le cyclone a frappé plus de 40km du delta d’Irrawaddy, une zone densément peuplée. De nombreuses victimes et disparus ont été retrouvés bien après le cyclone, laissant penser que le bilan final avait été minimisé. Avec des vents soufflant à 217 km/h, Nargis est un petit ouragan de catégorie 4, qui a effleuré Rangoon avant de se dissiper.

8 – Ouragan Katrina (Golfe du Mexique), 29 août 2005

Le plus coûteux mais aussi l’un des plus meurtriers de l’Histoire des États-Unis. L’ouragan Katrina est une tempête tropicale Atlantique qui a engendré des inondations importantes détruisant des milliers d’habitations. Au moins 1.833 victimes ont été enregistrées et les dégâts matériels ont été estimés à plus de 81 milliards de dollars (60 milliards d’euros). L’ouragan Katrina s’est formé au-dessus des Bahamas et a traversé la Floride comme un ouragan de catégorie 1. Il s’est rapidement intensifié dans le Golfe du Mexique, se transformant en ouragan de catégorie 5. La ville comptant le plus de victimes fut la Nouvelle-Orléans, inondée à 80%. Toutefois, les zones côtières, comme les villes du Mississippi, connurent les dégâts matériels les plus importants. Trois millions de personnes se sont retrouvées sans électricité.

9 – Ouragan Sandy (Antilles et côte Est des États-Unis), 22 octobre 2012

Connu sous le nom de « Super Tempête Sandy », l’ouragan est le second plus coûteux pour les États-Unis après Katrina. Les dommages ont été estimés à 68 milliards de dollars. L’ouragan de catégorie 3 s’est formé à partir d’une onde tropicale à l’ouest de la Mer des Caraïbes. Il s’est intensifié avant d’atteindre Kingston, en Jamaïque. Avec une force s’intensifiant, puis diminuant plusieurs fois, Sandy s’est déplacé tout le long de la côte est des États-Unis et du Canada. Bilan total : une victime et 100 millions de dollars (74 millions d’euros) de dommages en Jamaïque; 54 victimes et 200.000 foyers détruits en Haïti; 2 milliards de dollars (1,5 milliard d’euros) de dégâts et une victime à Cuba. Aux États-Unis, Sandy a touché 24 états causant 65 milliards de dollars (48,5 milliards d’euros) de dégâts matériels.

10 – Ouragan Andrew (Bahamas, Louisiane, Floride), 16 août 1992

Cet ouragan de catégorie 5 a été le troisième et dernier typhon à toucher les États-Unis au 20ème siècle. En 1992, il était alors le plus coûteux de l’Histoire du pays avant l’arrivée de Sandy et Katrina. Issu d’une onde tropicale du centre de l’Atlantique, et du fait de conditions favorables, Andrew s’est rapidement transformé en ouragan avant d’atteindre la catégorie 5 vers les Bahamas. Il s’est ensuite progressivement affaibli, se transformant en ouragan de catégorie 3 en frappant la Louisiane, avant de disparaître. Des centaines de milliers de maisons ont été détruites et au moins 1,5 million de personnes ont été privées d’électricité à cause des vents à 240 km/h. Les plateformes pétrolières ont également subi de sévères dommages. Au total, Andrew aura provoqué 32 milliards de dollars (24 milliards d’euros) de dégâts et 65 victimes.

11 – Typhon Tip (Japon, Pacifique Nord Ouest), 12 octobre 1979

Le typhon Tip est la plus large et la plus intense tempête tropicale enregistrée. Tip est issu de la mousson qui se déroulait près de Pohnpei. Après avoir passé Guam, le typhon a pu s’intensifier et devenir un ouragan de catégorie 4 avec des vents à 305 km/h. Le 12 octobre, la pression au niveau de la mer atteint 870 hPa, un record de pression centrale la plus basse. Le typhon a légèrement faibli avant de toucher le sud du Japon et de se transformer en cyclone extratropical. Tip est aussi l’un des typhons les mieux observés puisque l’US Air Force a pu conduire 60 missions de reconnaissance au coeur de la tempête. Le cyclone Tip a causé la mort de 123 personnes et d’importantes inondations. En mer, 44 personnes ont été tuées ou portées disparues. Il a été aperçu pour la dernière fois près des îles Aléoutiennes, en Alaska.

12 – Typhon Nancy (Japon, Bassin Pacifique ouest), 12 septembre 1961

Le typhon Nancy aurait généré, sur une minute, les vents soutenus les plus violents de l’Histoire, avec 345 km/h. Ce cyclone tropical très puissant a causé de sévères dommages, 173 morts et des centaines de blessés, notamment au Japon. Issu d’une dépression près de l’atoll Kwajalein, il s’est intensifié au point de devenir un super typhon. Les vents ont ensuite évolué vers un ouragan de catégorie 5, maintenus sur plusieurs jours. Frôlant Okinawa, Nancy s’est abattu sur Muroto Zaki avant de toucher une seconde fois terre, près d’Osaka. Atteignant une vitesse de 100km/h, il a balayé Hokkaido, la Mer d’Okhotsk et Kamchatka avant d’entrer de nouveau dans l’océan. Le montant exact des dommages n’est pas connu, mais ils ont été phénoménaux, allant jusqu’à 500 millions de dollars (371 millions d’euros) pour Osaka. Au moins 173 décès et 19 disparus ont été enregistrés et plus de 3.000 personnes été blessées. Ces centaines de milliers de foyers ont été endommagés alors qu’un millier de bateaux ont coulé et que 566 ponts se sont effondrés.

13 – Ouragan/Typhon John (bassin Pacifique Nord), 11 août – 10 septembre 1994

L’ouragan John est de loin la plus longue et la plus étendue tempête tropicale. John s’est formé durant les années de fort courant El Nino, entre 1991 et 1994. Il s’est ensuite transformé en ouragan de catégorie 5 avec des vents à 280km/h, évoluant à 500 km d’Acapulco le 10 août. Durant exactement 31 jours, il a parcouru 13.280 km, entre le Pacifique Est et le Pacifique Ouest, revenant ensuite vers le Pacifique Centre, franchissant deux fois la ligne du changement de date. Parce qu’il a existé à l’est et à l’ouest du Pacifique, John était à la fois un typhon et un ouragan. Bien qu’ayant duré un mois entier, John a provoqué peu de dommages, si ce n’est quelques impacts mineurs sur les îles hawaïennes et l’atoll Johnston. L’Alaska a été la dernière affectée par le typhon. Les dégâts matériels furent tout de même estimés à 15 millions de dollars (11,2 millions d’euros).

14 – Ouragan Camille (Golfe du Mexique, embouchure du Mississippi), 14 août 1969

Camille est le second ouragan le plus puissant à frapper les États-Unis au 20ème siècle. Un des seuls ouragans de l’Atlantique avec des vents à 310 km/h, Camille a touché l’embouchure du Mississippi. La force exacte des vents ne sera même jamais connue étant donné que les équipements météo ont été détruits. Camille sera également le premier ouragan de catégorie 5 ayant touché terre à recevoir le nom d’une personne aux États-Unis. Effleurant la côte est de Cuba avec une intensité de catégorie 3, la tempête tropicale a traversé le Golfe du Mexique et a atteint la terre avec une pression de 905 hPa avant de franchir des Appalaches, en Virginie. En plus d’inondations massives, Camille a causé 259 décès et 9,04 milliards de dollars (6,75 milliards d’euros) de dommages. Des scientifiques tentent toujours de découvrir pour quelles raisons Camille a atteint la terre avec des vents d’une telle vitesse.

15 – Cyclone Gafilo (Madagascar), 1er mars 2004

Cyclone tropical le plus intense du Sud-Ouest de l’Océan Indien, Gafilo a majoritairement frappé l’île de Madagascar. Inhabituellement large et violent, Gafilo est le cyclone le plus destructeur de la saison 2003-2004. Longue de 18 jours, la tempête aura engendré la mort de 237 personnes et plus de 250 millions de dollars de dégâts sur Madagascar, en plus des pluies torrentielles et des inondations. Formé au sud de Diego Garcia, il est passé de tempête tropicale modérée à cyclone tropical intense en quelques jours. Après avoir traversé l’île, il a émergé dans le canal du Mozambique avant de frapper de nouveau Madagascar.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, la page Risques majeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s