Toujours en éruption, le volcan Sinabung continue de cracher cendres et lave

Depuis septembre dernier, le volcan Sinabung ne cesse d’entrer en éruption, crachant des nuages de cendres et de la lave sur les vallées qui l’entourent. Plus de 25.000 personnes ont dû être déplacées.

Situé sur l’île de Sumatra, le Sinabung est l’un des 129 volcans actifs d’Indonésie. Pendant plus de 400 ans, le mont haut de 2.400 mètres est resté endormi, sa dernière éruption datait alors du XVIIe siècle. Mais en août 2010, le volcan a refait parler de lui quand il s’est mis à cracher des nuages de cendres et des coulées de lave sur ses flancs. Le début d’une nouvelle phase éruptive, selon les spécialistes qui suivent depuis, étroitement son activité.

Jusqu’à récemment, le Sinabung était redevenu calme mais en septembre dernier, il s’est une nouvelle fois réveillé et pour longtemps visiblement. En effet, au cours des cinq derniers mois, le volcan est entré en éruption à plusieurs reprises. Lundi 25 novembre, six éruptions ont même été enregistrées en quelques heures. Depuis, le mont continue de cracher des nuages de cendres recouvrant complètement les vallées qui l’entourent d’une couche de poussière grisâtre.

Il émet aussi régulièrement des coulées de lave qui s’écoulent le long de ses flancs, comme le montrent les images d’une vidéo spectaculaire (ci-dessus) récemment capturée aux abords du cratère du Sinabung. Selon les autorités, quelque 25.000 habitants vivant dans un rayon de 5 kilomètres autour ainsi que ceux vivant à 7 kilomètres du flanc sud-est ont dû être déplacés au cours des cinq derniers mois pour échapper aux émissions du volcan.

Volcan Sinabung Novembre 2013

Le volcan Sinabung en Novembre 2013 (Source : AP).

Routes et maisons couvertes de poussières, les nuages de cendres laissent derrière eux des paysages de désolation et ont obligé les autorités à relever l’alerte au niveau maximale en novembre dernier. Plus de 10.000 hectares de plantations ont été détruits, les cultures étant totalement asphyxiés par la couche de cendres et de boue. Équipés de masques, des villageois ont tenté d’aller récupérer une partie des culture mais très peu a pu être sauvé.

Par ailleurs, les cendres qui volètent dans l’air présentent un important risque sanitaire pour les habitants qui le respire. Les cendres peuvent s’infiltrer dans les voies respiratoires et causer des troubles importants. Selon le dernier bilan, seize morts ont été recensées suite aux éruptions volcaniques et des centaines de personnes seraient tombées malades dans les environs. Des animaux, notamment oiseaux et chiens ont également été retrouvés sans vie.

« Nous respirons encore les cendres volcaniques. Beaucoup de personnes toussent et présentent des affections aux poumons », a témoigné pour le Jakarta Globe Beru Sembiring, un habitant qui a dû quitter sa maison. Avec 3.000 autres habitants, il est aujourd’hui réfugié dans un village plus lointain situé dans le district de Karo mais les conditions sont difficiles. Quelque 4.000 litres d’eau potable doivent leur être distribués quotidiennement par des camions.

Alors que les éruptions se succèdent, certaines appellent le gouvernement à déclarer une situation de catastrophe nationale, afin d’obtenir davantage d’aide. « Pour les intérêts à court terme et à long terme des sinistrés, le gouvernement n’a pas d’autres choix que de déclarer la crise du Sinabung comme une catastrophe nationale », a commenté Marwan Jafar du Conseil représentatif du peuple en Indonésie.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter sur le site d’Archipel des Sciences les expositions « La machine Terre » et « Le volcanisme » ainsi que la page Risques majeurs.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s