Niijima, la nouvelle île apparue au Japon a fusionné avec une autre

L’île de Niijima, née en novembre 2013 au large de Tokyo, continue de croître et englobe pratiquement sa voisine Nishino-Shima. Une image réalisée par le satellite Landast 8 de la NASA  témoigne de cet impressionnant phénomène.

En novembre 2013, un volcan sous-marin situé dans l’océan Pacifique occidental, a expulsé suffisamment de matière pour s’élever au-dessus de la surface de l’eau. Le phénomène a ainsi donné naissance à une nouvelle île volcanique baptisée quelques semaines plus tard, Niijima. Dans les premiers temps, les scientifiques ignoraient si l’îlot allait se maintenir ou disparaitre comme il était arrivé.

Aujourd’hui, il semblerait bien qu’il soit ne passe de s’installer durablement. Lors de son apparition, l’île de Niijima était située à seulement 500 mètres de l’île de Nishino-Shima, sa plus proche voisine volcanique dont la dernière éruption remonte à 1974. Désormais, ces deux îles ne font plus qu’une. Elles ont commencé à se coller en décembre dernier et se sont fondues de plus en plus l’une dans l’autre.

Niijima et Nishino-shima

Les îles fusionnées, Nishino-shima et Niijima.

Grâce à la forte activité du volcan de Niijima, cette association est toujours en expansion. Une nouvelle image capturée par le satellite Landast 8 de la NASA présente au jour du 30 mars, la situation de Niijima qui désormais, englobe pratiquement Nishino-Shima. Selon les estimations du NASA’s Earth Observatory, l’ensemble des deux territoires mesure actuellement près d’un kilomètre de long.

Le diamètre de Niijima est désormais plus grand que celui de sa voisine. Pour rendre compte d’une telle expansion, les chercheurs ont mis en évidence sur la photo la surface initiale de l’île à l’aide d’un tracé blanc (voir photo ci-dessus). L’ensemble des deux îles a également triplé en hauteur et culmine désormais à 60 mètres. Les coulées de lave particulièrement importantes proviennent du sud du territoires et sont accompagnées de panaches de cendres et de flux de minuscules particules.

Un phénomène dû à l’activité volcanique, d’après les chercheurs. « Vu la très intense activité volcanique, on peut penser que l’arrivée de magma en provenance des profondeurs augmente », avait expliqué en décembre dernier un spécialiste d’un institut de recherche volcanique japonais.

L’île de Niijima se situe à environ à environ 1.000 kilomètres au sud de Tokyo. Elle fait partie de l’archipel japonais d’Ogasawara. Sa naissance est la cinquième de ce genre depuis la fin de la guerre du Pacifique. La zone est en effet caractérisée par une forte activité sismique.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter sur le site d’Archipel des Sciences les expositions « La machine Terre » et « Le volcanisme » ainsi que la page Risques majeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s