Séisme à Tokyo : la plus puissante secousse ressentie depuis 2011

Lundi matin, un séisme de magnitude 6 s’est déclenché à moins de 100 kilomètres de Tokyo, la capitale du Japon. Largement ressenti, il a fait 17 blessés légers mais pas de dégâts majeurs. Aucune alerte au tsunami n’a été émise.

C’est la première fois que la terre tremblait aussi violemment à Tokyo depuis la catastrophe de mars 2011. Lundi à 5H18 heure locale (soit dimanche à 20H18 GMT), un séisme est survenu dans la capitale du Japon. D’après l’Agence météorologique nippone, la magnitude de la secousse était de 6,0 sur l’échelle de Richter.

Son épicentre a été localisé dans l’océan, près de l’île Izu Oshima à moins de 100 kilomètres de Tokyo. L’hypocentre se trouve à 160 kilomètres de profondeur. Largement ressentie, la secousse a fait violemment trembler les grattes-ciel et les maisons du centre de la capitale. C’est d’ailleurs à cet endroit que les plus fortes secousses ont été enregistrées, selon les données fournies par l’agence.

Pour l’heure, le bilan fait état de 17 blessés légers, essentiellement des personnes âgées à Tokyo et dans les préfectures voisines de Chiba, Kanagawa et Saitama. Aucun dégât majeur n’a été répertorié. Des lignes de train ont été suspendues pendant plusieurs minutes ou heures le temps de contrôler l’état des voies.

Séisme Japon 05/05/2014

Un sismologue de l’agence météorologique japonaise, lors d’une conférence de presse le 5 mai 2014 à à Tokyo (Japon), après le séisme de magnitude 6 qui a touché l’est du pays (Source : AFP).

De même, la circulation a été ralentie sur plusieurs tronçons d’autoroutes mais la secousse n’a pas provoqué d’incidents majeurs. Aucune alerte au tsunami n’a été déclenchée bien que le séisme ait été suivi quelques minutes plus tard d’une réplique presque aussi puissante. La centrale accidentée de Fukushima Daiichi n’a pas non plus semblé avoir souffert du séisme.

La vidéo ci-dessous a été filmée par un habitant de Tokyo qui a été réveillé au petit matin par la secousse. Les écrans de ses ordinateurs se sont allumés d’eux-mêmes et les surfaces se sont mises à trembler pendant plusieurs secondes.

D’après la chaine japonaise NHK, la secousse était la plus violente ressentie dans la capitale nippone depuis le séisme de mars 2011 qui a engendré l’une des plus graves catastrophes qu’a connue l’archipel.

Situé au confluent de plusieurs plaques tectoniques, le Japon est régulièrement secoué par des séismes. D’après l’AFP, il enregistre chaque année plus de 20% des séismes les plus puissants recensés sur la planète.

Pour s’en prémunir, l’archipel a mis en place des normes de constructions très strictes, censées permettre aux bâtiments qui les respectent de résister à des secousses bien plus fortes que celles de lundi.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « La machine Terre » et « Quand le Terre tremble… » ainsi que la page Risques majeurs.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s