Des astronomes dévoilent la galaxie la plus lointaine découverte jusqu’à présent

Une nouvelle galaxie identifiée par Hubble et Spitzer serait la plus lointaine identifiée jusqu’à présent. Baptisée EGS-zs8-1, elle se situerait à 13,1 milliards d’années-lumière de la Terre.

Une équipe internationale d’astronomes de l’Université de Yale et de Californie à Santa Cruz ont mis en évidence une nouvelle galaxie lointaine particulièrement lumineuse. Baptisée EGS-zs8-1, il s’agirait de la plus ancienne jamais observée jusqu’à présent.

Le halo bleuté de la galaxie a mis 13,1 milliards d’années à arriver jusqu’à la Terre. Il a été détecté initialement par les télescopes spatiaux Hubble et Spitzer puis observé et mesuré à l’aide de l’instrument MOSFIRE du télescope Keck I à Hawaii.

Galaxie EGS-zs8-1

Galaxie EGS-zs8-1 (Source : NASA, ESA, P. Oesch et I. Momcheva (Yale University), 3D-HST, HUDF09/XDF Teams)

Les informations spectroscopiques, récoltées par le dispositif, ont fait l’objet d’une publication parue dans l’Astrophysical Journal Letters. Selon les auteurs de l’étude, EGS-zs8-1 daterait de 670 millions d’années après le Big Bang. Cet événement, à l’origine de l’Univers remonte à 13,8 milliards d’années.

Ainsi, lors de la naissance de la galaxie, l’Univers n’était qu’à 5% de son âge actuel. A cette période, EGS-zs8-1 présentait des propriétés physiques différentes des galaxies actuelles et un rythme de formation d’étoile extrêmement rapide. A titre d’exemple, cette vitesse était 80 fois supérieure à celle observée au sein de notre Voie Lactée.

L’âge d’EGS-zs8-1 fait de l’objet la doyenne de toutes les galaxies, du moins de celles découvertes jusqu’alors. La dernière en date à disposer de ce titre était z8-GND-5296. Confirmée en 2013, la galaxie a conservé ce statut jusqu’à aujourd’hui pour une différence de 30 millions d’années.

Mais le titre d’EGS-zs8-1 est surement lui aussi temporaire. Le classement ne cesse en effet d’être actualisé au fil des nouvelles découverte. Actuellement, plusieurs doyennes potentielles ont été détectées par Hubble et attendent d’être analysées pour que leur distance et leur âge puissent être déterminés.

Le lancement du télescope spatial James Webb (JWST) en 2018 devrait apporter de grandes avancées dans la recherche. Le dispositif, cent fois plus puissant que Hubble, a en effet été développé pour repérer des galaxies créées jusqu’à 300 millions d’années après le Big Bang.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « Initiation à l’astronomie » et « Promenade spatiale au fil des ondes« , ainsi que la page Astronomie/Physique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s