L’éruption en cours au Piton de la Fournaise ressemble à celle de 1998 qui avait duré 6 mois

L’éruption en cours a présenté les mêmes prémices que celle qui avait débuté le 8 mars 1998. Une éruption importante qui avait duré jusqu’en Août.

Comme en 1998, celle du 17 mai 2015 a eu une phase de préparation longue de près d’un an.

Philippe Kovalski, de l’Observatoire volcanologique, le soulignait dans le JT de 19h : des séismes profonds qui annonçaient une réalimentation  de la chambre magmatique, un gonflement du cône volcanique caractéristique d’une remontée importante de magma, une émission importante de gaz.

Eruption Piton de la Fournaise 17/05/2015

Le Piton de la Fournaise est entré en éruption le 17 mai 2015 (Source : AFP).

Les premières observations faites en survolant les deux failles confirment l’importance de l’activité volcanique.  Des fontaines de laves très actives, une coulée de plus de 5km trois heures à peine après l’ouverture des failles et un front de coulée haut de plusieurs mètres.
Tout laisse penser que cette éruption s’inscrit dans la durée.

En 1998, en partant du flanc Nord, la coulée était venue mourir à quelques mètres de la route après avoir paressé dans la Plaine des Osmondes.
Cette fois le chemin à parcourir est plus court et la route des laves pourrait subir les premiers dommages rapidement si  l’activité se maintenait.

Source : Réunion 1ère

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « La machine Terre » et « Le volcanisme« , ainsi que la page Risques majeurs.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s