L’impressionnante éruption du mont Shindake au Japon

Le mont Shindake, situé sur l’île de Kuchinoerabu, s’est réveillé vendredi avec un impressionnant panache de cendres.

Plus de peur que de mal. Les quelques 130 habitants de l’île de Kuchinoerabu, située à l’extrême sud du Japon, ont été évacués vendredi après le réveil brutal du mont Shindake. Le volcan a craché toute la journée un impressionnant panache de fumée et de cendres qui est monté jusqu’à 9.000 mètres d’altitude et que la télévision japonaise a pu filmer. Un séisme de 5 minutes et une coulée de cendres brûlantes qui s’est dirigée vers la mer se sont ajoutés aux rejets atmosphériques.

Accueillis sur une île voisine. Les habitants, après avoir été évacués sur des navires des garde-côtes japonais ainsi que sur un ferry affrété spécialement, ont été accueilli sur une île voisine. Aucun mort et blessé ne sont à déplorer, à part un septuagénaire légèrement touché au visage. « Le ciel est devenu tout noir et j’ai entendu un énorme grondement, suivi par une puissante explosion », a témoigné une habitante de l’île.

Eruption Shindake 29/05/2015

Le panache est monté jusqu’à 9.000 mètres d’altitude (Source : Japan Meteorological Agency / AFP).

Le mont Shindake a déjà fait des siennes par le passé. Une premier réveil a eu lieu en 1841, puis, il a été de nouveau actif de 1931 à 1935, enfin, de 1966 à 1980. En 2014, une petite éruption avait été observée.

L’activité volcanique au Japon est plus intense depuis plusieurs années, conséquence, selon les experts, du très violent séisme de mars 2011 qui a dévasté la région de Tohoku et a provoqué un tsunami. Un tremblement de terre, qui atteint la magnitude de 9, peut en effet, à défaut de ressusciter les volcans endormis, réveiller ceux qui sont endormis en venant les « chatouiller ».

Sur les 110 volcans actifs de l’archipel japonais, l’agence météorologique en surveille 47. Sur l’échelle de dangerosité mise en place allant de 1 à 5, le mont Shindake est au niveau 5, deux autres sont au niveau 3 (risque d’éruption), sept sont au niveau 2 (danger uniquement près du cratère), tous les autres sont au niveau 1 (sans risque).

Mais qui dit surveillance ne dit pas prédiction. En septembre dernier, le mont Ontake était entré en éruption, provoquant la mort de 57 promeneurs, pris par surprise. Il n’était classé qu’au niveau 1 de l’échelle de surveillance.

Source : Europe 1/AFP

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « La machine Terre » et « Le volcanisme« , ainsi que la page Risques majeurs.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s