Une étrange ‘tortue dinosaure’ retrouvée près d’un fleuve en Russie

Une étrange tortue à l’apparence de « dinosaure » a été découverte sur une rive du fleuve Amour Russie. Après avoir affolé les internautes, les images de la créature ont enfin permis de l’identifier.

On pourrait confondre cette bête avec Bowser, l’ennemi juré de Mario. À cause de son apparence anguleuse et primitive, la créature s’est d’ailleurs vue affublée du surnom de « tortue dinosaure ». Découvert sur la rive du fleuve Amour, près de la ville de Leninskoye, ce drôle de spécimen a provoqué l’émoi de la population locale et des internautes.

Sa véritable identité n’a toutefois pas tardé à être révélée. Selon les spécialistes, il s’agirait d’une tortue alligator. Étonnamment, il s’agit d’un spécimen endémique des États-Unis : on ne la rencontre que dans le Mississippi, au Kansas, en Iowa, ou encore en Indiana.

Il est ainsi curieux que de ce reptile ait pu terminer à plus de 10.000 kilomètres de son habitat naturel. Il est possible que l’animal ait appartenu de manière illégale à un propriétaire qui a ensuite décidé de s’en débarrasser. La tortue pourrait également avoir échappé à une cargaison à destination de la Chine.

Tortue alligator

La tortue alligator retrouvée en Russie (Source : Anastasia Steshina)

L’animal est en effet utilisé pour obtenir un bouillon dans la cuisine chinoise en dépit de son statut de conservation considéré comme vulnérable par l’Union internationale pour la conservation de la nature.

La tortue alligator a été retrouvée tout à fait par hasard par Anastasia Steshina. Elle a raconté : « Je n’avais jamais rien vu de pareil. Nous l’avons repérée et prise avec un ami pêcheur, mais nous ne lui avons ait aucun mal et nous l’avons remise à l’eau. »

Entre-temps, la femme s’est attelée à capturer une série d’images et de vidéos du spécimen, aujourd’hui largement partagées sur les réseaux sociaux. Selon l’auteure, outre son aspect effrayant, l’animal semblait également très agressif.

« Il a mordu des bâtons avec sa mâchoire et a essayer de nous attaquer, maladroitement parce qu’il s’agit d’un animal aquatique, » a expliqué Anastasia Steshina, « cela dit, il peut se déplacer sur terre et vous pouvez voir qu’il a des griffes. Et je vous le dis, elles sont très grandes. »

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des sciences, l’exposition « Espèces en danger de la mer des Caraïbes« , ainsi que la page Milieu marin/biodiversité.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s