Des scientifiques ont modélisé l’étrange champ magnétique de Neptune

En combinant une série de données recueillies en 1989 par la sonde Voyager 2 de la NASA, une équipe de scientifiques de l’Imperial College London est parvenue à modéliser de manière plus fidèle le champ magnétique de la planète Neptune.

On serait tentés de penser que le champ magnétique de la Terre est le même que celui de toutes les autres planètes, mais attendez d’avoir vu celui de Neptune. Celui de la huitième et dernière planète du système solaire vient d’être modélisé, et il est pour le moins étrange !

Le champ magnétique est 27 fois plus puissant que celui de la Terre et son évolution quelque peu chaotique interagit avec les vents solaires. Aussi, sa compréhension pourrait permettre de mieux concevoir la météorologie spatiale et évaluer les risques éventuels à l’échelle de notre planète.

Pour ce faire, une équipe de scientifiques de l’Imperial College London ont combiné à l’aide d’un superordinateur une série de données recueillies par la sonde Voyager 2 de la NASA. Le dispositif a survolé Neptune en 1989 avant de poursuivre sa route vers l’espace interstellaire.

Neptune champ magnétique

Le champ magnétique de Neptune (Source : Imperial College London)

Les innombrables informations relayées par Voyager 2 lors de son passage ont permis de construire un nouveau modèle informatique détaillé du champ magnétique de Neptune.

« Vous ne pouvez pas prendre une photo de la magnétosphère, car elle est invisible à l’oeil nu, » a ainsi expliqué au site Space, Jonathan Eastwood, un des auteurs de l’étude. Il a ajouté : « Tout ceci est tiré à partir de mesures locales que le vaisseau spatial a enregistré lors de son survol. »

La simulation, présentée à l’occasion d’une conférence de la RAS National Astronomy, décrit le comportement du plasma, l’un des quatre états de la matière, avec les états solide, liquide et gazeux.

Neptune

Neptune photographiée par la sonde Voyager 2 (Source : NASA)

Pour arriver à cet état, la matière doit être chauffée à de très hautes températures, de l’ordre de 2 000 degrés Celsius. Il en résulte un gaz constitué presque exclusivement de particules chargées électriquement.

Les plasmas présentent à la fois les caractéristiques d’un fluide et d’un conducteur d’électricité et composent les magnétosphères des planètes telles que Neptune. Les chercheurs ont cherché à modéliser comment leurs flux évoluent et comment leur interaction avec les particules chargées provenant du Soleil contribuent à façonner le champ magnétique.

Cette interaction magnétique est particulièrement complexe parce que Neptune tourne sur un axe incliné par rapport au soleil, et le champ magnétique de la planète est encore plus incliné.

« Imaginez la Terre, faites-la basculer en diagonale puis déplacez son pôle Nord magnétique en Europe centrale. Vous pouvez avoir une idée de ce à quoi Neptune ressemble, » a indiqué Adam Masters, un autre membre de l’équipe de projet.

Leurs résultats suggèrent que le champ magnétique irrégulier de Neptune est en constante rotation et mutation. Cette modélisation est très différente de celles représentées jusqu’à présent. « Nous voyons que la magnétosphère est très asymétrique, bombée sur un côté. Les anciennes représentations étaient assez symétriques, » a conclu Jonathan Eastwood.

L’amélioration de ce modèle pourrait être utile pour comprendre ce qui se passe sur la Terre lorsque le champ magnétique de Neptune interagit avec le Soleil. Il pourrait même permettre d’anticiper les alertes d’orages géomagnétiques susceptibles d’affecter le fonctionnement des réseaux électriques et de télécommunication.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « Initiation à l’astronomie » et « Promenade spatiale au fil des ondes« , ainsi que la page Astronomie/Physique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s