Japon : le typhon Chan-hom fait une trentaine de blessés

On l’attend en Chine et Corée du sud dans les prochains jours.

Le typhon Chan-hom, le neuvième de l’année en Asie, a balayé, ce vendredi, l’archipel d’Okinawa à l’extrême-sud du Japon, avant de rejoindre Taïwan, laissant dans son sillage une trentaine de blessés. Se dirigeant désormais vers la Chine qu’il atteindra ce week-end, ce cyclone, qualifié de « très puissant » par l’Agence japonaise de météo, génère des pluies torrentielles et des vents soufflant en pointe à près de 250 km/h.

Au Japon, où des vagues gigantesques ont frappé les côtes des îles touchées, 27 blessés sont à déplorer, a rapporté la chaîne publique NHK. Plus de 175 habitants, dont les maisons étaient susceptibles d’être inondées, se sont réfugiés dans des centres spécialement ouverts par les autorités locales. Quelque 10.100 foyers ont été privés d’électricité.

Après le Japon, Chan-hom s’est ensuite éloigné vers l’ouest, direction Taïwan où dans le nord de l’île, l’armée a été déployée. Là-bas, le bilan est moindre. On déplore quatre victimes, blessées par la chute d’arbres. La Bourse a été fermée, de même que les écoles et les bureaux. Plus de 1.000 habitants ont été évacués d’un village de montagne.

Typhon Chan-Hom

Le typhon Chan-Hom se dirige vers les côtes chinoises.

Les autorités ont mis en garde contre des risques de glissements de terrain dans les zones montagneuses. Aucun bateau de pêche n’ont été autorisés à prendre la mer. Dans les airs, un certain nombre de vols ont été annulés dans le nord de Taïwan, comme c’était le cas au départ et à l’arrivée d’Okinawa quand le typhon a touché l’archipel Japonais.

Le typhon devrait atteindre ce samedi matin la côte est de la Chine (qui a émis une « alerte rouge », selon l’agence de presse officielle Xinhua). Il poursuivra ensuite sa route en direction de Shanghai et de la péninsule coréenne. Près de 20.000 personnes ont d’ores et déjà été évacuées de la province du Zhejiang, et 20.000 embarcations sont rentrées s’abriter au port, alors que déferlaient des vagues hautes de 10 mètres. Un résident du village côtier de Huagang, cité par Xinhua raconte : « Nous avons scellé toutes les fenêtres et les portes et avons fait provision de nourriture ».

Plus tôt dans la semaine, Chan-hom avait fait cinq morts aux Philippines, dont trois enfants. Son passage avait provoqué des inondations sur l’île de Luzon et 1.500 personnes avaient dû être déplacées. Comme si ça ne suffisait pas, un deuxième typhon, Nangka, qualifié de « très puissant » par l’agence météo nationale, est attendu dans les prochains jours sur le sud du Japon.

Entre 20 et 50 typhons naissent chaque année à plusieurs milliers de kilomètres au sud de l’archipel nippon, et entre un tiers et la moitié d’entre eux approchent ou traversent tout ou partie du Japon.

Source : 20 Minutes

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des sciences, la page Risques majeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s