Une jumelle de Jupiter autour d’un jumeau du Soleil

Une équipe internationale d’astronomes a identifié, au moyen du télescope de 3,6 m à l’observatoire de La Silla, une planète semblable à Jupiter. Cette exoplanète en orbite autour de l’étoile HIP 11915 en est éloignée de la même distance que Jupiter l’est du Soleil et lui est d’ailleurs très semblable. Les théories actuelles stipulent que la formation de planètes de masse voisine de celle de Jupiter influe grandement sur l’architecture des systèmes planétaires. Cela laisse entrevoir la possibilité que ce système planétaire soit similaire au nôtre.

Les missions de recherche d’exoplanètes ont à ce jour permis de découvrir des systèmes planétaires dont les régions intérieures sont peuplées de grosses planètes, de plusieurs masses terrestres. Or, de petites planètes rocheuses peuplent le cœur de notre Système solaire, tandis que les géantes gazeuses telles Jupiter se trouvent reléguées dans les régions extérieures.

Les théories les plus récentes stipulent que l’ordonnancement des objets de notre Système solaire, si propice à l’apparition et au développement de la vie, résulte de la présence de Jupiter et de l’effet gravitationnel que cette géante gazeuse a produit lors de sa formation. Ainsi donc, le fait de détecter un jumeau de Jupiter constituerait un pas important vers la découverte d’un système planétaire semblable au nôtre.

Une équipe pilotée par le Brésil a ciblé sa recherche sur les étoiles de type Soleil dans le but de détecter des systèmes planétaires semblables au nôtre. Elle vient de découvrir une planète dotée d’une masse voisine de celle de Jupiter (par la méthode dite de vitesse radiale), en orbite autour de HIP 11915, à une distance presque identique à celle qui sépare Jupiter de notre étoile. Cette découverte a été faite au moyen de Harps, l’un des instruments chasseurs de planètes les plus précis au monde, qui équipe le télescope de 3,6 m à l’observatoire de La Silla (ESO) au Chili.

Système HIP 11915

Cette illustration montre une géante gazeuse jumelle de Jupiter récemment découverte autour d’un jumeau solaire, HIP 11915.

De nombreuses planètes semblables à Jupiter ont été détectées à des distances variées d’étoiles similaires au Soleil. Toutefois, celle nouvellement découverte, en particulier sa masse et la distance qui la sépare de son étoile hôte, ainsi que la similitude de l’étoile hôte et du Soleil, constituent l’analogue le plus précis à ce jour de notre Soleil et de Jupiter.

L’étoile autour de laquelle orbite la planète, le jumeau solaire HIP 11915, est caractérisée par une masse et un âge quasiment identiques à ceux du Soleil. En outre, sa composition est voisine de celle de notre Étoile. Il est possible que la signature chimique de cette dernière résulte en partie de la présence de planètes rocheuses dans le Système solaire, ce qui permet d’envisager la possibilité de l’existence de planètes rocheuses autour de HIP 11915, à environ 200 années-lumière de nous (en direction de la Baleine).

Aux dires de Jorge Melendez de l’université de Sao Paulo au Brésil, coauteur de l’étude, « la recherche d’une Terre 2.0 et d’un Système solaire complet 2.0 constitue l’un des défis les plus passionnants de l’astronomie. Nous sommes ravis de concourir à cette recherche de premier plan, rendue possible grâce aux installations astronomiques mises à notre disposition par l’ESO ».

Megan Bedell de l’université de Chicago et auteure principale des recherches, conclut : « Après deux décennies de traque d’exoplanètes et grâce à la stabilité, à long terme, de chasseurs d’exoplanètes tels l’instrument Harps, nous parvenons enfin à détecter des géantes gazeuses de longues périodes semblables à celles qui peuplent notre Système solaire. Ce formidable résultat augure de la future découverte d’autres systèmes solaires. »

Des observations plus poussées sont requises pour confirmer et contraindre cette découverte. Il n’en reste pas moins que HIP 11915 constitue, à l’heure actuelle, l’étoile la plus susceptible d’abriter un système planétaire semblable au nôtre.

Source : Futura-Sciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des sciences, les expositions « Promenade spatiale au fil des ondes » et « La recherche de la vie dans l’Univers« , ainsi que la page Astronomie/Physique.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Une jumelle de Jupiter autour d’un jumeau du Soleil »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s