Une incroyable photo de la Terre capturée à plus d’un million de kilomètres de distance

Une nouvelle image de la Terre vue de l’espace a été réalisée à une distance d’1,6 million de kilomètre par le satellite DSCOVR de la NASA.

Quarante-trois ans après la capture du premier cliché de la Terre dans son intégralité, les vues de la célèbre « Bille Bleue » sont toujours aussi fascinantes. Les premiers à avoir effectuer cet exploit photographique étaient les trois astronautes de la mission Apollo 17, en 1972. Depuis lors, beaucoup de performances similaires se sont succédé, se surpassant techniquement les unes après les autres.

La dernière en date est celle de l’Observatoire du climat depuis l’espace lointain (DSCOVR). Ce satellite de la NASA est parvenu à capturer une image sans précédent à une distance d’1,6 million de kilomètres de la Terre. Le cliché a été pris le 6 juillet 2015 à l’aide de la caméra EPIC de 4 mégapixels, embarquée à bord de l’appareil.

Terre vue du satellite DSCVR 06/07/2015

La Terre vue par le nouveau satellite DSCVR le 6 juillet 2015 (Source : NASA).

Le dispositif réalise des photographies en combinant plusieurs images capturées dans différentes longueurs d’onde. Toutefois, chacune d’entre elles couvre l’intégralité de la surface de la Terre. Le résultat est en ce sens exceptionnel. En effet, la majorité des représentations de la planète bleue vue de l’espace ont été réalisées en mettant bout à bout plusieurs images.

Le résultat de la caméra EPIC est tout à fait étonnant. Selon les scientifiques de la NASA, la teinte bleutée caractéristique visible sur la représentation est le fruit de la lumière solaire diffusée par les molécules d’air. L’agence spatiale américaine compte toutefois calibrer sa caméra pour éliminer cet effet et commencer sa collecte de données.

Une fois cette manipulation réalisée, des clichés de la Terre seront repris quotidiennement par le satellite et diffusés sur un site internet prévu à cet effet. L’opération devrait commencer d’ici septembre 2015. Les images aideront les chercheurs à mieux comprendre et étudier les aérosols, de minuscules particules en suspension dans l’atmosphère terrestre.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « Promenade spatiale au fil des ondes » et « Question d’espace« , ainsi que la page Astronomie/Physique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s