L’Inde inaugure un aéroport unique au monde fonctionnant entièrement à l’énergie solaire

L’Inde est devenu le premier pays au monde à être doté d’un aéroport fonctionnant entièrement à l’énergie solaire. Le gouvernement entend désormais poursuivre cet effort et équiper les autres aéroports du pays.

Dans le domaine des énergies renouvelables, l’Inde fait figure de pionnière. Le pays est en effet devenu, le 18 août dernier, le premier au monde à bénéficier d’un aéroport alimenté à 100% par des panneaux photovoltaïques.

« Lorsque nous avons réalisé que notre facture d’électricité était au plus haut niveau, nous avons cherché d’autres possibilités, » explique V.J.Kurian, directeur général de l’aéroport international de Cochin (CIAL) dans un communiqué diffusé par l’aéroport. « L’idée d’une énergie verte nous est ensuite venue. Nous consommons 48.000 kilowatts-heures par jour ».

L’aéroport international de Cochin s’est donc lancé un pari audacieux : produire la même quantité d’énergie consommée tout en respectant l’environnement. Et pour cela, rien de tel qu’un parc de 46.150 panneaux solaires répartis sur plus de 18 hectares. Un ensemble qui fournit en tout entre 50.000 et 60.000 kilowatt-heures (kWh) d’électricité par jour.

Parc photovoltaïque Aéroport international Cochin

Le parc photovoltaïque de l’aéroport Cochin International, en Inde. (Source : CIAL/REX Shutterstock/SIPA)

De quoi compenser largement la perte occasionnée par les activités quotidiennes de l’aéroport. Et, à ce rythme, le CIAL devrait même générer un petit surplus que les gérants ont déjà prévu de revendre à l’Etat de Kerela dont dépend l’aéroport.

Mais ce n’est pas tout, cet immense parc photovoltaïque devrait permettre d’économiser pas moins de 30.000 tonnes d’émission de dioxyde de carbone sur les 25 prochaines années. Ce qui équivaut à la plantation de trois millions d’arbres ou bien à un trajet en voiture de 1,7 milliard de kilomètres rapporte The Verge.

Désormais nous sommes devenus le premier aéroport au monde à fonctionner totalement grâce à l’énergie solaire », affirme V.J.Kurian. En 2013, un premier pas avait déjà été franchi en installant quelques panneaux solaires sur le toit du terminal du CIAL avant que la structure ne décide de tirer ses besoins en énergie uniquement d’un parc photovoltaïque.

Le gouvernement indien ne compte pas s’arrêter là. Des directives auraient ainsi été émises afin d’encourager les autres aéroports nationaux du pays à utiliser l’énergie solaire pour leur fonctionnement. Les énergies propres sont en effet un enjeu déterminant dans ce pays qui compte à lui seul plus d’un milliard d’habitants.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, la page Développement durable/Energie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s