Incendies en Indonésie : quand la culture de l’huile de palme provoque d’énormes fumées nocives

Chaque année, la culture sur brûlis provoque d’immenses dégâts en Asie du sud est.

Les mêmes épais nuages de fumée ressurgissent chaque année dans le ciel indonésien. Depuis septembre, des incendies de forêt des provinces indonésiennes de Sumatra et Kalimantan forment un brouillard nocif qui s’est étendu à plusieurs pays d’Asie du sud Est. L’épaisse fumée a provoqué des dizaines de milliers d’infections respiratoires et des perturbations du trafic aérien. Ces feux de forêts sont provoqués de manière volontaire et illégalement par certaines sociétés.

Les incendies ont débuté il y a trois mois sur les îles de Sumatra et Kalimantan (partie indonésienne de Bornéo. Le brouillard nocif s’est aussi étendu à plusieurs régions de l’ouest de la Malaisie et à Singapour, menaçant le Grand Prix de F1. Sept provinces du sud de la Thaïlande ont également été touchées. Un drone de Greenpeace survolant la zone montre dans une vidéo l’étendue des dégâts.

Avions, hélicoptères et pompiers ont tenté d’éteindre les flammes, en vain. Jakarta s’est finalement résolue à accepter l’aide internationale. Plusieurs avions de Singapour et de Malaisie sont arrivés samedi pour arroser les zones affectées. Mais le ministère des Affaires étrangères a indiqué que le pays avait besoin de plus grands avions bombardiers d’eau, d’une capacité de 10.000 litres, espérant recevoir également l’aide de la Russie, l’Australie, et la Chine.

Fumées Sumatra 08/10/2015

Indonésiens dans la fumée à Sumatra, le 8 octobre 2015 (Source : AFP).

L’origine de ces feux de forêt provient en grande part de la culture sur brûlis. Cette technique agricole primitive consiste à mettre le feu pour défricher et fertiliser les terrains. Cette déforestation vise à mettre en place diverses cultures, notamment les palmiers à huile.

Les feux se sont multipliés ces dernières années pour produire l’huile de palme, présente dans de nombreux aliments (chocolats, biscuits) et produits (shampooings, crèmes).

Non, la technique est interdite mais continue de faire des ravages depuis le déclenchement de violents incendies de 1997. Des dizaines de personnes parmi lesquels des cadres de sociétés soupçonnées d’avoir provoqué des incendies font l’objet d’enquêtes. Elles encourent jusqu’à 15 ans de prison et de lourdes amendes si elles sont reconnues coupables d’incendies volontaires de forêts ou terrains boisés.

Mais les défenseurs de l’environnement déplorent l’inefficacité des autorités, soulevant le peu de condamnations des enquêtes précédentes. Ils dénoncent la mauvaise application de la loi en raison de la corruption qui gangrène le pays.

La fumée a provoqué des dizaines de milliers d’infections respiratoires. Les habitants portent des masques pour se protéger, des écoles ont été fermées et des vols annulés. L’impact environnemental est également désastreux. « Les sociétés détruisant les forêts, et le drainage des tourbières ont transformé le paysage indonésien en une énorme bombe de carbone » accentuée par le phénomène de sécheresse, a indiqué Bustar Maitar, un Indonésien chargé de la forêt pour Greenpeace en Asie du Sud-Est.

Source : 20 Minutes

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « Regards sur la pollution« , ainsi que la page Environnement/Santé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s