Le plus grand canyon au monde pourrait se cacher sous la glace de l’Antarctique

Des scientifiques britanniques viennent de trouver les traces d’un canyon géant en Antarctique. Selon les données satellites, la gorge se situerait sous la calotte glaciaire, au niveau de la Terre de la Reine-Elizabeth. Si la découverte se confirme, ce pourrait être le plus grand canyon au monde.

Même si notre planète commence à être bien cartographiée, de nombreuses zones d’ombre subsistent encore. Une découverte réalisée dans l’est de l’Antarctique vient une nouvelle fois d’en apporter la preuve. Sous la glace du continent, se trouverait un gigantesque canyon.

La trouvaille a été réalisée par des chercheurs de l’Université de Durham, plus précisément au niveau de la Terre de la Reine-Elizabeth, au sud de l’Antarctique. Publiée dans la revue Geology, l’étude indique que la canyon serait invisible à l’½il nu. Il aurait ainsi été détecté grâce à la présence de motifs très particuliers à la surface glacée.

Le professeur Steward Jamieson, principal auteur de l’étude explique à la BBC : « Lorsqu’on regarde la Terre de la Reine-Elizabeth avec des données satellites, il semble qu’il y ait des motifs linéaires sur la surface de la glace, qui, pour nous, ressemblent fortement à un canyon ».

Antarctique

Si la découverte est déjà remarquable, elle ne s’arrête pas là car les dimensions du système auraient aussi de quoi impressionner. Selon les spécialistes, il pourrait bien atteindre plus de 1.000 kilomètres de long pour un kilomètre de profondeur par endroits. En comparaison, le Grand Canyon des États-Unis présente une profondeur similaire mais ne fait que 450 km de long.

Ces informations restent encore à vérifier, notamment via des analyses géologiques sur place, ce qui est prévu très prochainement. Néanmoins, si la découverte se confirme, il s’agirait du plus grand canyon jamais découvert sur notre planète. Un record qui donne un aperçu des secrets que pourraient encore cacher l’Antarctique.

« C’est une région terrestre qui est plus grande que le Royaume-Uni et pourtant, nous savons encore peu de choses sur ce qui se cache sous la glace. En réalité, la couche de l’Antarctique est bien moins connue que la surface de Mars », souligne le Dr Steward Jamieson dans un communiqué.

Désormais, l’équipe de scientifiques se questionne sur la formation de ce canyon. Selon eux, il pourrait avoir été creusé par de l’eau avant qu’une couche de glace ne recouvre la surface. Mais il est également possible qu’il ait été créé par l’érosion. Par ailleurs, les scientifiques ont observé que la glace de surface présentait des similarités avec celle présente au-dessus de lacs subglaciaires.

Ils pensent ainsi qu’un lac pourrait se cacher sous la glace, en même temps que le canyon. Si tel est le cas, il pourrait couvrir une surface de 1.250 kilomètres carrés, d’après leurs calculs. « Notre analyse fournit la première preuve qu’un énorme canyon et un lac potentiel sont présents sous la glace dans la Terre de la Reine-Elizabeth. C’est étonnant de penser que des structures aussi grandes ont pu échapper à la détection depuis si longtemps », commente le Dr Jamieson.

Cependant, la découverte reste à confirmer par des mesures directes. Une étude aérienne utilisant la technologie radar est actuellement en cours afin d’attester de l’existence du canyon et peut-être de déterminer sa taille réelle. Les résultats devraient être dévoilés prochainement en 2016.

Source : Maxisciences

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s