Pourquoi le ciel est-il bleu ?

Si la météo ne permet pas toujours de le constater, c’est un fait : le ciel est bleu. Du moins c’est ce que n’importe qui répondra si vous lui posez la question. Oui mais pourquoi ? Pourquoi le ciel est-il bleu ?

Il suffit de lever le nez au ciel pour le constater. A moins que les nuages ne s’en mêlent ou que la nuit soit proche, le ciel va apparaitre bleu. Une couleur qui n’étonne plus personne et pourtant, on s’est tous un jour posé la question : mais pourquoi le ciel est bleu ?

Difficile d’accepter la vérité mais il va falloir le faire : le ciel n’est pas réellement bleu. En réalité, il est noir comme le vide galactique qui entoure notre planète. D’ailleurs, si on le percevait normalement, il serait possible d’apercevoir les étoiles en pleine journée. Mais les choses se passent différemment grâce à des facteurs bien précis.

Couleur ciel

Tout commence au niveau du Soleil et de la lumière qu’il émet en continu. Cette lumière est blanche, ce qui signifie qu’elle est composée d’une infinité de teintes. Une fois émise par le Soleil, la lumière et donc toutes les couleurs vont voyager dans l’environnement.

Pour cela, elles se déplacent sous la forme d’ondes mais toutes n’ont pas la même longueur, c’est pourquoi on parle de longueur d’onde. Une fois dans l’environnement, les ondes vont voyager en ligne droite jusqu’à rencontrer un obstacle, dans le cas présent, la Terre et plus précisément l’atmosphère.

L’atmosphère est l’enveloppe gazeuse qui entoure la Terre. Elle est composée de molécules d’air, mais aussi de particules d’eau et de poussières qui vont venir interagir avec les différentes longueurs d’onde. Sauf que toutes ne réagissent pas de la même manière.

Certaines longueurs d’onde vont être très diffusées et d’autres moins par les molécules. Les plus diffusées sont les plus courtes, autrement dit les violets et surtout les bleus. De fait, elles représenteront les couleurs dominantes alors que les autres vont s’effacer.

Oui mais le violet alors ? Un dernier facteur entre en jeu : l’œil humain. En effet, notre organe joue un rôle crucial dans la perception des couleurs. Or, il est beaucoup plus sensible aux teintes vertes et bleues qu’aux violettes. En regardant le ciel, il va donc privilégier le bleu. C’est pour cela que l’on voit le ciel bleu.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, la page Astronomie/Physique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s