Un aventurier capture des images incroyables du lac de lave du volcan Nyiragongo

Un photographe s’est lancé dans l’ascension d’un des plus grands volcans d’Afrique afin de filmer son cratère. Le volcan Nyiragongo, situé en République démocratique du Congo, abrite en effet une structure incroyable : le plus grand lac de lave connu à ce jour.

Les volcans fascinent l’humanité depuis des millénaires. Il suffit de contempler les images ci-dessus pour comprendre pourquoi. Cette vidéo a été filmée en République démocratique du Congo par le photographe Bradley Ambrose. Cet aventurier s’est rendu au plus près d’un des volcans les plus actifs et les plus dangereux d’Afrique, le Nyiragongo.

Culminant à plus à quelque 3.470 mètres d’altitude, ce volcan est en activité depuis plusieurs années. L’ascension de ce géant est donc un défi particulièrement risqué. Mais elle en vaut la peine car le volcan abrite une structure exceptionnelle : un gigantesque lac de lave.

Au sommet du volcan, se trouve le principal cratère du Nyiragongo dont le diamètre atteint environ deux kilomètres. C’est à l’intérieur de cette crevasse que se trouve le lac de lave en fusion dont les mensurations ont de quoi impressionner. D’après les spécialistes, sa profondeur atteindrait 600 mètres à l’heure actuelle.

Volcan Nyiragongo

Le lac de lave du volcan congolais (source : Bradley Ambrose).

Cela fait de lui le plus grand lac de lave connu à ce jour. Néanmoins, au cours de l’histoire, sa taille a régulièrement varié au fil des éruptions. Selon certaines estimations, le lac du volcan mesurait plus de 1.000 mètres de diamètre lors de la colonisation espagnole des Amériques en 1670. Depuis, il se serait déversé et rempli à plusieurs reprises.

Grâce à un drone, le photographe a pu capturer de stupéfiants clichés du volcan et de son lac de lave depuis les airs. « Je suis vraiment ravi d’avoir été capable de prendre ces photos », a-t-il confié.

Pour les volcanologues, le Nyiragongo représente un danger important. En constante activité, il peut entrer en éruption à tout moment. Et l’histoire rappelle le caractère potentiel mortel de ses éruptions du pays : celle de 2002 fut particulièrement meurtrière.

Elle a touché la ville la plus proche, celle de Goma, située à une vingtaine de kilomètres et qui compte près de 250.000 habitants. À l’époque, deux grandes coulées de lave d’une soixantaine de mètres de large avaient coûté la vie de 147 personnes entraînant avec elle la destruction d’entre 12.000 et 15.000 maisons. La ville fut détruite à près de 13%.

Depuis 1880, le Nyiragongo est entré en éruption une trentaine de fois. En 1977, le volcan s’est ainsi vidé dans son intégralité en moins d’une heure.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « La machine Terre » et « Le volcanisme« , ainsi que la page Risques majeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s