Poussé à son maximum, Hubble fait une découverte exceptionnelle

Le télescope spatial Hubble a permis de découvrir une galaxie extrêmement éloignée de notre Terre. Il établit un nouveau record en astronomie.

Le télescope Hubble continue de nous faire rêver en faisant des découvertes toujours plus exceptionnelles. Jeudi dernier, la NASA révélait la découverte de la galaxie la plus éloignée, elle est située à 13,4 milliards d’années-lumière de la Terre. L’agence spatiale américaine a dû pousser Hubble dans ses limites.

Une équipe internationale d’astronomes révélait la semaine dernière une découverte exceptionnelle dans le domaine de l’astronomie. Grâce au télescope spatial Hubble, ils ont découvert la galaxie la plus éloignée de l’Univers jusqu’à aujourd’hui. Localisée à 13,4 milliards d’années-lumière, elle a été baptisée GN-z11. Pour les connaisseurs, elle est située dans la direction de la constellation de la Grande Ourse.

GN-z11

GN-z11 est une jeune galaxie plus brillante que prévu, comme l’ont montré Spitzer et Hubble. Bien que plus petite que la Voie lactée, elle donne naissance à 20 fois plus d’étoiles. (Source : NASA, ESA, Yale University, STScI, University of California)

Bien qu’il soit en fin de carrière, Hubble n’a pas perdu pour autant de sa superbe pour détecter une galaxie qui s’est formée seulement 400 millions d’années après le Big Bang. « Nous avons fait un grand pas en arrière dans le temps, bien au-delà de ce que nous nous attendions à être en mesure de faire avec Hubble« , déclarait l’astronome Pascal Oesch, de l’université de Yale, en ajoutant : « Nous voyons GN-z11 à un moment où l’Univers n’avait seulement que 3 % de son âge actuel ».

Grâce aux images exceptionnelles fournies par Hubble et en les recoupant avec celles obtenues avec le télescope Spitzer, l’équipe d’astronomes a pu déterminer que GN-z11 était 25 fois plus petite que notre voie lactée et 100 fois plus légère.

Avec les successeurs de Hubble, le James Webb Space Telescope (JWST) qui sera lancé en 2018 et Wide-Field Infrared Survey Telescope (WFirst), en cours de construction, les astronomes ont bon espoir de pouvoir revenir encore plus loin dans le temps et se rapprocher de plus en plus du Big Bang. « Webb saura certainement trouver beaucoup de ces jeunes galaxies qui remontent au moment où les premières galaxies se formaient » déclarait le Pr Garth Illingworth, de l’université de Californie à Santa-Cruz.

Source : Begeek

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « Promenade spatiale au fil des ondes » et « Question d’espace« , ainsi que la page Astronomie/Physique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s