Europe, la lune de Jupiter, meilleure cible pour trouver de la vie extraterrestre ? La NASA confirme

Une nouvelle étude menée par des chercheurs de la NASA suggère que la lune Europe de Jupiter abriterait un océan sub-glaciaire à l’équilibre chimique similaire à ceux que l’on peut observer sur Terre.

Europe pourrait-elle abriter de la vie ? Des scientifiques de la NASA viennent d’annoncer la découverte de preuves supplémentaires supportant cette théorie. L’une des 67 lunes connues de Jupiter pourrait en effet disposer d’un environnement favorable au développement de formes de vie extraterrestre.

Ceci n’est pas une nouveauté. Le petit corps rocheux a toujours été considéré par l’agence spatiale américaine comme « l’endroit de notre système solaire où il est actuellement plus probable de trouver de la vie » et pour cause.

Le satellite naturel de la géante gazeuse est recouvert de glaces soupçonnées de cacher un océan liquide à environ 90 kilomètres de profondeur. Les nouveaux résultats permettent cependant d’en savoir un peu plus sur la nature de cette étendue d’eau sub-glaciaire.

Europe

Europe, l’un des satellites de Jupiter (Source : NASA)

Selon les scientifiques, l’environnement présenterait un équilibre chimique assez similaire à ce que l’on peut observer sur Terre. Il dispose notamment de suffisamment d’hydrogène et d’oxygène pour permettre la formation de la vie.

Steven Vance, du Jet Propulsion Laboratory de Pasadena, explique comment lui et son équipe sont arrivés à de telles conclusions : « Pour étudier l’océan d’une autre planète, nous utilisons les mêmes méthodes que celles développées pour analyser la circulation de l’énergie et des nutriments dans les écosystèmes terrestres ».

Il ajoute : « Le cycle de l’oxygène et de l’hydrogène dans l’océan d’Europe, tout comme celui des océans sur Terre, est l’un des processus clés qui contrôlent son évolution et la vie des microbes s’ils sont présents ».

Les résultats des chercheurs publiés dans la revue Geophysical Research Letters, mettent en évidence une production d’oxygène 10 fois plus élevée que celle de l’hydrogène. Une proportion sensiblement égale à celle observée dans les océans de notre planète.

Cette similitude des équilibres chimiques laisse déjà entrevoir de nouvelles opportunités scientifiques en terme de recherche de la vie. La NASA envisage d’ailleurs depuis longtemps d’envoyer une mission d’exploration vers la lune de Jupiter : elle est désormais prévue pour 2020.

Intitulée Europa Jupiter System Mission, elle va consister à envoyer un orbiteur autour d’Europe pour analyser ce qui se trouve sous la glace de la lune. Les observations devraient permettre d’en savoir davantage sur cet environnement et peut être apporter de nouveaux éléments de réponse.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « Initiation à l’astronomie » et « La recherche de la vie dans l’Univers« , ainsi que la page Astronomie/Physique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s