Un vortex géant présent sur la planète Neptune vient d’être confirmé par la NASA

Neptune est connu pour avoir des vortex géants à sa surface. Pouvant détecter les nuages clairs amassés autour, les astronomes amateurs et professionnels ont suspecté la présence d’un vortex dès 2015. Cependant, seul le télescope Hubble peut le voir réellement, ce qu’il a fait le 16 mai 2016.

La géante gazeuse possède depuis près d’un an une tache qui vient juste d’être expliquée par la NASA. Dès 2015, des amateurs et des professionnels détectent en effet à la surface de Neptune une zone où de nombreux nuages clairs sont rassemblés. Un indice pour eux de la présence d’un vortex sombre en dessous.

En effet, ces nuages clairs ressemblent à ceux observés précédemment par la sonde spatiale Voyageur 2 en 1989 et le télescope Hubble en 1994. Les astrophysiciens espéraient donc découvrir un vortex dessous. Cependant, seul le télescope Hubble est capable de le détecter car ils ne sont visibles qu’aux longueurs d’onde bleues ce qui demande une très grande précision. De nouvelles images obtenues le 16 mai ont permis de fournir la preuve de l’existence du vortex.

Neptune

Neptune photographiée par la sonde Voyager 2 (Source : NASA)

Mike Wong, astrophysicien à Berkeley dans l’équipe en charge d’analyser les images de Hubble décrit : « les vortex sombres traversent l’atmosphère comme des énormes montagnes gazeuses ressemblant à une lentille. Et les nuages qui l’accompagnent sont similaires à ceux en forme de pancake qui apparaissent de façon persistante au-dessous des montagnes terrestres ».

Les vortex sont des phénomènes météorologiques causés par les hautes pressions. Les gaz qui passent à travers sont éjectés dans la haute atmosphère et se refroidissent jusqu’à geler. Cela créer ces nuages clairs formés de cristaux de méthane détectables depuis la Terre. Cependant, les raisons de leurs formations et leurs évolutions restent inconnues à ce jour. De plus, chaque vortex observé est très différent d’un autre ce qui complique beaucoup la tâche des astrophysiciens.

L’étude de ce nouveau vortex va peut-être permettre aux chercheurs de mieux comprendre leurs origines, leurs oscillations, leurs dérives et leurs morts. Le télescope Hubble permet toujours aux astrophysiciens d’étudier notre univers. Lancée en 1990, sa mission vient d’être augmentée de cinq années supplémentaires, ce qui va le faire fonctionner finalement en même temps que son successeur.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, l’exposition « Initiation à l’astronomie« , ainsi que la page Astronomie/Physique.

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Un vortex géant présent sur la planète Neptune vient d’être confirmé par la NASA »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s