Taïwan sévèrement touché par le super-typhon Nepartak

Écoles fermées, économie à l’arrêt, foyers sans électricité, vols annulés… Un des plus puissants typhons depuis un siècle a atteint l’île vendredi matin, et se dirige actuellement vers la Chine.

Attendu depuis plusieurs jours avec méfiance, le premier super-typhon de la saison a déferlé vendredi matin sur l’île de Taïwan. Baptisée Nepartak, cette tempête tropicale de niveau maximal s’est accompagné de vents soufflant jusqu’à 198 km/h, les plus puissants depuis 1901. Au total, 15.000 personnes ont dû quitter leurs habitations, menacées par des glissements de terrains ou des inondations. Parmi elles, quelque 3700 ont pu trouver refuge dans des abris. Par ailleurs, 125.000 foyers sont toujours privés d’électricité, contre 466.000 au plus fort de la tempête.

Si le pays se préparait depuis plusieurs jours à l’arrivée du super-typhon, les dégâts matériels sont pour le moins importants. Nepatark a touché terre à Taimali, une localité du sud-est de l’île, aux alentours de 6 heures du matin (jeudi 18h en Guadeloupe). À ce moment-là, des pluies diluviennes et des rafales de vents répertoriées à 234 km/h ont déferlé sur la petite localité. La télévision montrait notamment des images d’arbres arrachés, de panneaux de signalisation mis à terre ou encore de bâtiments endommagés.

Typhon Nepartak Taïwan 08/07/2016

Un homme devant une rangée de façades de magasin endommagées par le super-typhon Nepartak (Source : STR/AFP).

Le gouvernement a annoncé que les marchés financiers, les écoles, les bureaux et les entreprises seraient fermés. La plupart des vols intérieurs ont été annulés, selon les autorités aéroportuaires. Plus de 365 vols internationaux sont affectés. Les trains resteront à l’arrêt pendant le plus clair de la journée.

Outre le bilan matériel conséquent, on recense également, pour l’heure, deux morts. Le premier est un soldat tombé dans une rivière au large de l’île de Dongyin. Le second est un homme qui est mort noyé jeudi. Par ailleurs, les autorités ont comptabilisé environ 70 personnes blessées, pour la plupart par des objets volant à travers les airs. Une femme serait dans un état critique.

Le super-typhon a perdu de sa puissance après son passage sur l’île, et se dirigeait à une vitesse de 17 km/h ce vendredi matin vers l’est de la Chine, qu’il devrait atteindre dans la journée de samedi. Le Bureau central météorologique a pourtant mis en garde les habitants que des pluies torrentielles étaient encore à prévoir après le passage de Nepartak. Les précipitations pourraient atteindre 500 mm, et provoquer des glissements de terrain.

En 2015, le super-typhon Dujuan avait fait trois morts et plus de 300 blessés à Taïwan.

Source : Le Figaro/AFP

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, la page Risques majeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s