Une baleine échouée sur la côte argentine secourue avec succès

Le cétacé a pu être secouru avec succès après une journée de tentatives. Il s’agissait d’une baleine à bosse d’environ 15 mètres de long pour 10 tonnes.

Une baleine échouée depuis vendredi 15 juillet 2016 sur la plage d’une station balnéaire de la côte atlantique argentine a été libérée le lendemain grâce à des secouristes et le coup de pouce d’une forte marée, selon des images de la télévision.

Cette baleine à bosse mesurait environ 15 mètres pour 10 tonnes, selon des biologistes de la fondation Mundo Marino, un parc d’attraction marin de la ville voisine, à 320 km au sud de Buenos Aires. Des gardes-côtes, des membres de la défense civile, des maîtres-nageurs-sauveteurs, des pompiers et du personnel du parc Mundo Marino ont participé à cette opération de sauvetage qui a duré près de 24 heures, d’après la presse locale.

Baleine échouée Argentine

La baleine est sortie des eaux antarctiques afin de remonter vers des eaux plus chaudes et de s’accoupler (Source : AFP).

Dans les dernières heures, l’animal montrait des signes d’épuisement qui rendaient les tentatives de remorquage dangereuses, mais une forte marée a finalement permis de l’emmener au large. Des dizaines de personnes suivaient le sauvetage de près, tandis qu’un groupe de plongeurs a bravé le froid et le courant pour aider le mammifère.

A cette époque de l’année, les baleines sortent des eaux antarctiques et remontent vers des eaux plus chaudes, jusqu’à l’équateur afin de s’accoupler. Ce n’est pas la première fois qu’une baleine s’échoue sur une plage d’Amérique latine. Le dimanche 15 mai 2016, vingt-sept baleines s’étaient échouées sur une plage au nord du Mexique, et seules trois avaient survécu.

Pendant près de 15 heures, du samedi après-midi au dimanche matin, les services mexicains de protection de l’environnement ainsi que des militaires et des pêcheurs avaient tenté de les ramener dans les eaux profondes. Mais, la marée étant restée trop basse à l’aube et les baleines continuant à revenir vers le rivage, seules quelques baleines avaient pu être sauvées.

Source : Sciences & Avenir/AFP

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, l’exposition « Espèces en danger de la mer des Caraïbes« , ainsi que la page Milieu marin/Biodiversité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s