L’Ukraine veut transformer Tchernobyl en une gigantesque ferme solaire

Le gouvernement ukrainien réfléchit actuellement à des actions pour trouver une nouvelle utilité aux terres contaminées par la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. L’un des projets envisagés est celui de transformer la zone en l’une des plus grandes fermes solaires au monde.

Trente ans après le terrible accident qui a eu lieu à Tchernobyl, la vie reprend ses droits. En plus d’irréductibles paysans retournés sur leur terre, les « Samosely », les animaux gambadent en toute liberté et sécurité. Plusieurs études ont en effet révélé l’évolution de la nature et notamment des animaux qui prospèrent désormais sur le terrain ravagé.

Mais depuis quelques années, les hommes reprennent eux aussi possession des 2.600 kilomètres carrés évacués. Des visites guidées sont proposées depuis 2014 grâce une baisse suffisante des taux de radiations dans la plus grande partie du parc. Néanmoins, des projets d’industrialisation visant à donner une seconde vie à Tchernobyl, commencent aussi à voir le jour. C’est ce que vient de dévoiler l’Ukraine.

Lors d’une présentation, le gouvernement du pays a révélé son idée de changer la zone abandonnée en une gigantesque ferme solaire, l’une des plus grandes du monde. Si l’homme ne peut plus cultiver ces terres, les énergies renouvelables pourraient en effet offrir une seconde vie aux milliers de kilomètres carrés peuplés d’animaux et d’une centaine de Samosely.

Tchernobyl 1986

La centrale nucléaire de Tchernobyl après l’explosion, en avril 1986 (Source : SIPA).

Près de 60 kilomètres carrés pourraient ainsi être utilisés pour abriter de nombreux panneaux solaires mais aussi des éoliennes et d’autres énergies propres. Au total, l’installation pourrait fournir près de 1.000 mégawatts (MW) grâce à l’énergie solaire, soit un quart de ce que fournissait la centrale nucléaire à son apogée.

Les terres ne sont toujours pas habitables mais l’ensoleillement de cette région, similaire à celui du sud de l’Allemagne, est largement suffisant pour produire de l’électricité. D’autres sources d’énergie pourraient fournir 400 MW supplémentaires. Un mégawatt pouvant alimenter 750 à 1.000 foyers, cette transformation pourrait faire une grande différence pour les Ukrainiens voisins.

L’EBRD, la Banque européenne de reconstruction et de développement aurait d’ores et déjà été séduite par le projet, sous certaines conditions. Repris par The Guardian, un porte-parole a expliqué : « l’EBRD pourrait considérer participer au projet s’il y a des propositions d’investissements viables et que toutes les autres questions de risques environnementaux ont des réponses satisfaisantes ».

Des négociations entre deux entreprises américaines et quatre canadiennes spécialistes seraient en cours. Si le projet était mené à son terme, la zone d’exclusion de Tchernobyl rejoindrait la liste des zones radioactives reconquises par l’homme à l’instar de Brahine en Biélorussie, également victime de la catastrophe de Tchernobyl et qui se verra installer d’ici 2017 près de 85.000 panneaux solaires.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, la page Développement durable/Energie.

Une réflexion au sujet de « L’Ukraine veut transformer Tchernobyl en une gigantesque ferme solaire »

  1. Ping : L’Ukraine veut transformer Tchernobyl en une gigantesque ferme solaire — Blog Archipel des Sciences – runglaz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s