Des rivières d’hydrocarbure coulent sur Titan

Une équipe italo-américaine a réalisé la première observation directe du fond des canyons qui se jettent dans un lac d’hydrocarbures de Titan. Verdict : il s’agit de rivières actives.

Il y a des fleuves actifs sur Titan, l’une des lunes de Saturne. Telle est la conclusion d’une équipe de chercheurs italiens (Université de Rome) et américains (Université Cornell, Université du Texas, et l’Université Johns Hopkins). Les résultats de leur étude viennent de faire l’objet d’une publication dans le journal Geophysical Research Letters.

La découverte de liquide sur Titan, n’est pas en soi une nouveauté. Depuis les années 1980 et les missions Voyager, les astronomes ont repéré la présence de gigantesques lacs, apparaissant comme autant de taches sombre. Des lacs non pas constitués d’eau mais principalement de méthane (CH4) et de quelques autres hydrocarbures à l’état liquide du fait de la température glaciale (-180°C environ) qui règne à la surface de Titan. En revanche, les chercheurs n’étaient pas certain de la présence de ces fluides dans les nombreuses ravines qui rayonnent autour de certains de ces lacs.

L’équipe s’est donc intéressée à des relevés altimétriques effectués par la sonde spatiale Cassini, lors d’un survol de Titan en mai 2013. La sonde avait alors survolé le réseau de canaux appelé « Vid Flumina », qui rayonne autour de « Ligeia Mare », le grand lac situé au pôle Nord de Titan. Ce dernier, qui mesure 500 km de diamètre environ, est l’un des trois grands lac que comporte ce satellite.

Titan

Titan, un satellite naturel de Saturne

Perçant les épaisses brumes de diazote qui entourent Titan, la sonde Cassini a constaté que son écho radar était identique au fond des canyons et au dessus de la mer, et caractéristique d’une surface extrêmement lisse. Comme celle d’une étendue d’eau ou d’une rivière… « Cette découverte représente la première preuve directe de canaux emplis de liquide sur Titan, ainsi que la toute première observation de ces canyons profonds » s’enthousiasme la NASA.

De plus, les données altimétriques montrent par endroits une forte déclivité de ces lits de rivière. Parfois plusieurs centaines de mètres entre l’amont et l’embouchure du fleuve qui se jette dans la mer d’hydrocarbure. Les chercheurs supposent que du fluide s’écoule de l’amont vers l’aval. Enfin, l’équipe a constaté un profil de canyons témoignant d’un processus actif d’érosion qui s’est déroulé sur une longue période de temps. Les ravins de Titan mesurent en effet moins d’un kilomètre de large pour une profondeur pouvant atteindre 240 à 570 mètres.

Ravines Titan

Les ravines autour de Ligeia Mare, l’un des lacs d’hydrocarbure de Titan, transportent un fluide qui vient s’y jeter révèle une étude (Source : NASA/JPL-Caltech/ASI).

Pour expliquer ces structures, les chercheurs de la NASA imaginent soit une variation du niveau de la mer, soit une élévation du terrain. Peut-être les deux. La NASA cite en exemple le grand Canyon au Colorado, ou le lac Powell. « Lorsque le niveau de liquide dans le réservoir baisse, cela entraîne un plus fort taux d’érosion au fond des cours d’eau qui s’y déversent » précise la NASA.

« La Terre est rocheuse, avec des rivières d’eau, tandis que Titan glacée avec des rivières de méthane. Et pourtant, il est remarquable de constater que nous pouvons trouver de telles similitudes entre les deux mondes » s’exclame Alex Hayes, co-auteur de l’étude, et chercheur à l’Université Cornell, cité par la NASA.

Les auteurs de ces travaux entendent désormais poursuivre leurs investigations à travers les autres relevés effectués par la sonde, afin d’avoir une idée plus précise de la manière dont ces fleuves ont sculpté la surface de Titan.

Source : Sciences & Avenir

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « Initiation à l’astronomie » et « Question d’espace« , ainsi que la page Astronomie/Physique.

Une réflexion au sujet de « Des rivières d’hydrocarbure coulent sur Titan »

  1. Ping : Des rivières d’hydrocarbure coulent sur Titan — Blog Archipel des Sciences | Mon site officiel / My official website

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s