Une tempête planétaire de sable attendue prochainement sur Mars

Une tempête de sable géante pourrait survenir sur Mars et assombrir considérablement la planète rouge, ce qui mettra en péril les rovers Curiosity et Opportunity alimentés par des panneaux solaires.

Mars la rouge pourrait aussi s’appeler Mars la sablonneuse, vu la fréquence et la violence des tempêtes de sable. C’est d’ailleurs le point de départ des mésaventures de Matt Damon dans le film Seul sur Mars.

La plupart du temps, ces évènements sont localisés mais, durant le printemps et l’été martien, quand Mars se rapproche du Soleil, certaines tempêtes fusionnent et forment des systèmes régionaux. Plus rarement encore, l’emballement atmosphérique gagne tout le globe et la totalité de la planète se recouvre alors d’une brume sablonneuse pratiquement opaque qui masque la surface et bloque les rayons du Soleil.

La sonde Mariner 9 de la NASA, en 1971, a été la première à filmer de tout près le phénomène. Et en 2007, date de la dernière grande tempête, les rovers Opportunity et Spirit ont du l’affronter au sol. Plus que la puissance des vents, c’est la diminution du rayonnement solaire qui a affecté les engins, alimentés par des panneaux photovoltaïques. Leur rendement a en effet chuté de plus de 70%.

Mars (Source : NASA)

Fort heureusement, les deux rovers ont plutôt bien surmonté cette brusque réduction de leur alimentation en énergie et Spirit a poursuivi son périple jusqu’en 2010 tandis qu’Opportunity semble toujours vaillant, treize années après son atterrissage.

Même s’ils s’en sont tirés, la tempête de 2007 a tout de même gravement menacé l’intégrité des rovers. « Ils n’ont été alimentés que quelques minutes chaque jour, juste assez pour les réchauffer, et les communications avec la Terre ont été coupées. Au plus fort de la tempête, Spirit et Opportunity ont été livrés à eux-même plusieurs jours durant », se souvient James Shirley du JPL qui a publié une étude sur ce phénomène planétaire dans la revue Icarus en 2015.

Le scientifique a analysé les conditions qui prévalaient à l’apparition des tempêtes globales lors de tous les épisodes connus depuis la première détection en 1924, soit neuf en tout. Selon lui, elles se produisent en raison de l’impact des autres planètes sur le mouvement orbital de Mars. Lorsque cet impact est plus accentué, ce qui déroule selon un cycle de 2,2 ans, et que Mars est proche du Soleil, les conditions sont propices à l’apparition de manifestations mondiales.

Dans une note publiée récemment sur le site de la NASA, James Shirley prévient que la situation actuelle de Mars est similaire à celle des années à tempêtes. « Mars atteindra le point médian de sa saison actuelle de tempêtes de poussière le 29 octobre 2016. Sur la base de l’évolution historique, nous jugeons très probable qu’une tempête mondiale se produise quelques semaines ou quelques mois après cette date », précise-t-il.

Les spécialistes des atmosphères planétaires vont donc surveiller attentivement l’évolution de celle de Mars ces prochains mois afin de se rendre compte de la solidité des prévisions de James Shirley. Disposer d’un moyen de prévoir ces météos extrêmes serait particulièrement utile d’abord pour prévoir des mesures afin de préparer les deux rovers actuellement sur la planète rouge, Opportunity et Curiosity. Puis plus tard pour préparer les futurs missions habitées et l’installation de colons sur une éventuelle base permanente.

S’ils ne devraient pas affronter des vents aussi violents que dans le film Seul sur Mars, le sable et la poussière soulevés par les tempêtes pourraient endommager les appareils et installations électroniques, induire des problèmes de santé si les filtres respiratoires ne sont pas assez efficaces et également, comme pour les engins robotiques, affecter l’alimentation électrique, si elle est en partie assurée par des panneaux solaires.

Source : Sciences & Avenir

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, la page Astronomie/Physique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s