En 2022, une étoile double pourrait créer une explosion spectaculaire dans le ciel

Des astronomes ont annoncé qu’un phénomène exceptionnel pourrait apparaitre dans le ciel en 2022. Une collision entre deux étoiles pourrait avoir lieu et créer un nouvel astre 10.000 fois plus brillant et surtout visible à l’œil nu depuis la Terre.

Comète de passage, pluie de météores, l’année 2017 a particulièrement bien commencé pour les astronomes amateurs et les amoureux du ciel. Mais c’est un spectacle encore plus extraordinaire qui pourrait se produire dans cinq ans, en 2022 : la naissance d’une nouvelle étoile tellement brillante qu’elle sera visible dans le ciel depuis la Terre.

C’est du moins ce qu’affirme la prédiction réalisée par des astronomes américains dirigés par Lawrence Molnar, professeur au Calvin College dans le Michigan. Selon ces scientifiques, le nouvel astre découlerait de l’explosion d’un système stellaire très particulier connu sous le nom de KIC 9832227 et situé à 1.800 années-lumière de la Terre dans la constellation du Cygne.

Ce système est ce qu’on appelle une étoile binaire à contact. Autrement dit, il est constitué de deux étoiles qui sont tellement proches qu’elles partagent la même atmosphère. Un peu comme les deux cacahuètes d’une coquille. Mais il a fallu plusieurs années d’observation pour en arriver à cette conclusion.

Collision étoiles 2022

Illustration de VFTS 532, le système d’étoiles doubles le plus chaud et le plus massif connu à ce jour. La binaire de contact KIC 9832227, proche du baiser ultime, doit certainement avoir cette apparence de cacahuète. (Source : ESO, L. Calçada)

Lawrence Molnar a commencé à s’intéresser à KIC 9832227 en 2013. A l’époque, on ignorait encore s’il s’agissait d’une seule étoile variable ou d’une étoile binaire. Il a fallu de nouvelles observations réalisées à l’observatoire Calvin pour confirmer le second scénario et découvrir que les deux astres orbitent l’un autour de l’autre en s’éclipsant.

A partir des données, les astronomes ont déterminé qu’une des étoiles est environ 40% plus grande que le Soleil et que l’autre atteint un tiers de ce dernier. Mais ils ont également mis en évidence un phénomène étrange : la période orbitale du système semblait avoir diminué et le rythme d’éclipse avoir augmenté, comparé à des observations précédentes.

« Ces changements indiquent que quelque chose d’intéressant se produit au niveau des étoiles au-delà de la force élémentaire de la gravité », a expliqué Larry Molnar au National Geographic. Ce phénomène qui s’est confirmé et poursuivi en 2014, a rappelé au spécialiste l’exemple d’un autre système binaire connu sous le nom de V1309 Scorpii.

En 2008, les deux étoiles de V1309 Scorpii ont fusionné de façon inattendu, créant une puissante explosion et ce qu’on appelle une nova rouge. Or, les données collectées avant l’explosion mettent en évidence une décroissance similaire à celle de KIC 9832227. Après avoir éliminé d’autres hypothèses, Molnar a donc conclu que le système allait suivre le même chemin.

L’équipe ne s’est pas arrêtée là. Grâce aux estimations de période orbitale de KIC 9832227 récoltées sur 15 ans, elle a réussi à calculer que si la vitesse à laquelle se rapprochaient les deux étoiles perdurait, la fusion devrait avoir lieu aux alentours de 2022. Elle devrait alors produire une explosion 10.000 fois plus lumineuse capable d’être vue depuis la Terre à l’œil nu.

Selon les astronomes, l’étoile créée pourrait rester l’une des plus lumineuses du ciel avant de briller moins progressivement en luminosité, revenant à sa luminosité normale après deux à trois.

« Les explosions de cette taille ne se produisent qu’une fois par décennie dans notre galaxie », a précisé Molnar. « Ce cas est inhabituel à cause de la proximité de l’étoile et donc de la luminosité que nous allons apercevoir. Ce cas est [aussi] unique parce que c’est la première fois que quiconque prédit une explosion à l’avance ».

Reste à savoir maintenant si la prédiction de Larry Molnar et son équipe sera correcte. La fusion pourrait se produire quelques années avant, après ou pourrait ne pas se produire du tout. Afin d’en savoir plus, les scientifiques prévoient de continuer à observer KIC 9832227 sous toutes les coutures en utilisant différents télescopes. Ils espèrent aussi que des astronomes amateurs leur apporteront leur aide.

« En définitive, nous pensons réellement que notre hypothèse de fusion d’étoiles doit être prise au sérieux maintenant et que nous devrions utiliser les prochaines années pour étudier ceci intensément afin que, si [le système] explose réellement, nous sachions ce qui cause cette explosion », a conclu l’astronome américain. Affaire à suivre de très près donc.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « Initiation à l’astronomie » et « Promenade spatiale au fil des ondes« , ainsi que la page Astronomie/Physique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s