Wolf 1061c, une planète habitable située à proximité de la Terre ?

Les astronomes s’intéressent à une exoplanète située à 14 années-lumière de la Terre. Nommée Wolf 1061c, elle orbite autour d’une naine rouge et pourrait se situer dans la zone habitable de son étoile.

Des formes de vie existent-elles sur d’autres planètes que la Terre ? Cette question intrigue les scientifiques et le monde entier depuis des siècles. Les études et tentatives menées jusqu’ici n’ont pour le moment pas permis d’y répondre, ce qui est loin de décourager les « chasseurs de planètes » potentiellement habitables. Stephen Kane est l’un d’eux.

Avec son équipe, cet astronome de la San Francisco State University s’est intéressé à une exoplanète située à 14 années-lumière de la Terre. Une distance relativement petite d’un point de vue astronomique. Nommée Wolf 1061c, cette exoplanète est en orbite autour d’une étoile naine rouge, Wolf 1061, qui possède au moins deux autres corps probablement telluriques.

Mais ce n’est pas que la proximité du système qui a intéressé les astronomes. En menant une nouvelle étude à paraitre dans la revue Astrophysical Journal, ceux-ci ont découvert que Wolf 1061c semblait être la seule des trois planètes à se trouver dans ce qu’on appelle la zone habitable de son étoile. Autrement dit, ni trop loin ni trop près d’elle.

Wolf 1061c

Vision d’artiste de l’exoplanète Wolf 1061c (Source : NASA / Ames / JPL-Caltech).

Une planète trop près de son étoile va devenir très chaude tandis qu’une planète trop éloignée va elle, être trop froide pour abriter de l’eau sous forme liquide. Néanmoins, se trouver à proximité de la zone habitable ne rend pas forcément une planète accueillante. Vénus en est un bon exemple.

Vénus a longtemps été considérée comme « la jumelle de la Terre » parce qu’elle est relativement proche et présente une taille similaire. Mais la comparaison s’arrête là car la planète affiche un environnement bien différent et tout sauf habitable. Ceci s’explique par la présence d’un « effet de serre incontrôlé » créé par de la chaleur piégée dans l’atmosphère.

Les scientifiques pensent que Vénus a autrefois abrité des océans, mais qu’en raison de la proximité avec le Soleil, elle est devenue tellement chaude que toute l’eau s’est évaporée. La vapeur d’eau étant très efficace pour piéger la chaleur, une sorte de cercle vicieux s’est enclenchée et a fait monter la température de Vénus jusqu’à plus de 400°C, la rendant inhabitable.

Wolf 1061c se trouvant à la limite de la zone habitable de sa naine rouge, les astronomes craignent qu’elle ne suive l’exemple de la « jumelle de la Terre ». « Elle est suffisamment près de son étoile pour que l’on soupçonne un effet de serre incontrôlé », a expliqué Stephen Kane dans un communiqué. Mais ce n’est pas tout.

En observant le système, les astronomes se sont aperçus que Wolf 1061c présente une variation de son orbite bien plus rapide que la Terre, ce qui suggère que le climat pourrait y être particulièrement chaotique. « Cela pourrait pousser la planète à geler ou à se réchauffer de façon assez intense », a commenté Stephen Kane.

Pour autant, tout n’est pas perdu avec Wolf 1061c. Si les changements d’orbite sont suffisamment courts, ils pourraient simplement refroidir la planète. Kane et ses collègues entendent donc poursuivre leur étude sur ce corps. Des recherches qui pourraient être facilitées par le lancement futur du James Webb Space Telescope, successeur de Hubble.

D’après l’astronome, ce dispositif d’une performance encore jamais atteinte sera capable de détecter les composés atmosphériques des exoplanètes et permettra ainsi de savoir ce qui se passe exactement à leur surface.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, l’exposition « La recherche de la vie dans l’Univers« , ainsi que la page Astronomie/Physique.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s