Des bactéries âgées de 10 000 à 60 000 ans découvertes dans une grotte mexicaine

Des scientifiques de la NASA ont découvert des micro-organismes vivants en état latent piégés à d’intérieur de cristaux pendant 60 000 ans dans des grottes de l’Etat du Chihuahua au Mexique.

La grotte de Naïca, située dans l’Etat du Chihuahua au Mexique, est réputée pour ses cristaux géants. Elle intéresse aussi beaucoup de scientifiques. Parmi eux, une équipe de la NASA qui vient de découvrir d’étranges microbes anciens ayant apparemment évolué pour survivre en se nourrissant de sulfite, de manganèse ou d’oxyde de cuivre, selon les explications de Penelope Boston, la responsable de l’Institut d’Astrobiologie de la NASA dans une présentation effectuée ce week-end à la conférence de l’American association pour l’avancement de la science (AAAS) à Boston.

Une découverte qui suscite l’espoir de découvrir des organismes capables de survivre dans des environnements extrêmes sur d’autres planètes, selon ces scientifiques. Cette chercheuse a précisé qu’il y avait une centaine de différents micro-organismes pour la plupart des bactéries qui sont restées piégées dans ces cristaux pendant des périodes allant de 10 000 à 60 000 ans. Parmi ces espèces, 90% n’avaient jamais été vues avant sur la Terre.

Grotte de Naïca

La grotte de Naïca au Mexique.

Ce système de grottes (une mine abandonnée de plomb et de zinc de 800 mètres de profondeur) se situe au-dessus d’une grande poche de magma volcanique. L’atmosphère y est très humide avec une température ambiante de 40 degrés Celsius en moyenne ce qui a conduit ces astrobiologistes à baptiser l’endroit « enfer ».

Cette découverte n’a pas encore fait l’objet d’une publication dans une grande revue scientifique, car les résultats doivent encore être corroborés. Selon les scientifiques, un vaisseau spatial qui revient de la Lune ou d’une autre planète pourrait ainsi ramener sur Terre des organismes extraterrestres dangereux pour l’humanité. Ces micro-organismes vivants de l’extrême ne sont pas les plus vieux découverts à ce jour.

Différents groupes de scientifiques ont publié il y a quelques années des études sur la découverte de microbes vieux potentiellement de 500 000 ans et encore en vie qui étaient piégés dans de la glace et du sel, ce qui est plus propice à la vie.

Source : L’Express/AFP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s