Des images inédites de Pan, l’étrange lune de Saturne

Le 7 mars dernier, la sonde Cassini n’était qu’à 24.572 km de cet objet volant à l’intérieur des anneaux de Saturne. Une soucoupe volante ? Non, ce corps de forme étrange est Pan. Ces images inédites vont aider les chercheurs à mieux comprendre les origines et la composition de cette petite lune.

Mais qu’est-ce donc ? Un ravioli ? un pâtisson ? une soucoupe volante ? Non, c’est Pan. La forme de ce satellite de Saturne a, il est vrai, de quoi surprendre. C’est la première fois qu’il est vu d’aussi près.

La sonde Cassini, qui explore le système de la planète géante depuis déjà 13 ans, a réalisé au cours de son actuel cycle de survol en rase-mottes des anneaux externes, une série d’images inédites de ce corps arborant une étrange collerette sur son équateur. Le 7 mars dernier, le vaisseau n’était qu’à 24.572 km de cette lune minuscule, soit bien plus près qu’il y a 10 ans.

Pan

Pan au centre de la division d’Encke (Source : NASA/JPL-Caltech).

Découvert en 1990 grâce aux images transmises par Voyager 2, ce petit satellite d’environ 28 km de diamètre, orbite autour de Saturne en près de 14 heures seulement, à quelque 134.000 km du centre de la planète géante. À l’intérieur de l’anneau A où il circule, il s’est aménagé un véritable boulevard pour lui seul, large de 325 km : la division d’Encke. Depuis la Terre, lorsque l’atmosphère n’est pas trop agitée, il est possible de la distinguer dans un télescope, tel un trait sombre, plus fin et moins visible que la division de Cassini. C’est lui qui le maintient ouvert et créé, par sa gravité sur les petits grains qui bordent chacun des deux côtés, des ondulations et remous.

Pan

Gif animé de Pan, approché par la sonde Cassini le 7 mars. Des images étonnantes et inédites de ce petit satellite qui circule au centre de la division d’Encke. (Source : NASA/JPL-Caltech)

Ainsi, la petite lune agit comme un berger et, d’ailleurs, son nom (à la différence des premiers satellites baptisés en référence aux Titans) est celui du célèbre satyre, mi-homme, mi-chèvre, dieu protecteur des bergers et de leurs troupeaux.

Source : Futura-Sciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, l’exposition « Initiation à l’astronomie« , ainsi que la page Astronomie/Physique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s