Les lamantins ne sont plus en voie d’extinction, la fausse bonne nouvelle ?

Aux Etats-Unis, le lamantin des Caraïbes n’est plus considéré comme une espèce en voie d’extinction en raison de sa population en nette augmentation. Une décision injustifiée pour certains et qui s’avère lourde de conséquences.

Le Service fédéral de la pêche et de la faune sauvage (FWS) a annoncé jeudi 30 mars 2017 dans un communiqué que les lamantins des Caraïbes et leur bonne bouille ne sont plus en danger d’extinction. « Des augmentations notables dans les populations de lamantins et des améliorations dans son habitat ont permis au (FWS) de modifier le statut de l’espèce en vertu de la Loi sur les espèces en voie de disparition (ESA) ». Alors que leur nombre ne dépassait pas une centaine d’individus en 1970, il atteint aujourd’hui 6620 spécimens. La décision s’applique aux sous-espèces vivant dans le sud-est des États-Unis, aux lamantins des Antilles, de Porto Rico, d’Amérique centrale, du Mexique et du nord de l’Amérique du Sud.

Pour en arriver à une telle évolution, la FWS explique que, la Commission de conservation des poissons et de la faune de Floride (FWC), les communautés locales, l’industrie et elle-même ont mis en place des politiques et des pratiques efficaces. Les dispositifs de contrôle de l’eau ont été réaménagés de manière à diminuer la mortalité chez les lamantins, les comtés de la Floride mettent en œuvre des plans de protection, établissent des sanctuaires… La FWS travaille avec la Garde côtière américaine et la FWC pour minimiser les collisions avec les navires lors d’événements maritimes à grande vitesse ou d’autres activités. Bref, tout un panel de mesures qui, à terme, ont permis à l’espèce de reprendre un peu du poil de la bête.

Lamantin

Si ces chiffres semblent encourageants, la vache marine n’est pas tirée d’affaire pour autant. « Le lamantin n’est plus considéré comme menacé d’extinction (…), mais il est susceptible de le devenir dans un avenir prévisible sans des protections continues », poursuit le communiqué. Ce « downlisting » ne diminuera donc en aucun cas les protections fédérales existantes assure la FWS. Mais loin de rassurer, certains n’y croient pas et voient dans cette décision une menace de taille pour l’espèce.

« La règle affecte à la fois la sous-espèce de la Floride et des Antilles et a été poursuivie en dépit de fortes preuves scientifiques et juridiques qui montrent que la liste descendante des lamantins n’est pas justifiée pour le moment », explique un communiqué du Save the Manatee club. Selon eux, la FWS laisse ces animaux et leur habitat exposés aux risques et peuvent finalement empêcher son bon rétablissement. En fait, l’association pointe du doigt le changement d’administration fédérale qui prévoit de réduire les réglementations de 75%, ce qui impacte la vie sauvage, la qualité de l’air, de l’eau et donc des lamantins. Bref, une décision que le Save the Manatee Club considère comme politique.

Mais aussi comme ne tenant pas compte des données de 2010 à 2016, au cours desquelles les populations de lamantins ont enregistré de forts taux de mortalité liés à la pollution, la dépendance à l’égard des sources d’eau chaude artificielles et les chocs avec des embarcations telles que des jet-skis. Par exemple, 2 441 lamantins seraient morts dans les eaux de Floride entre 2010 et 2013 et selon eux, les populations globales diminuent ou sont inconnues dans 84% ​​de leur aire de répartition. De plus, 1 776 à 6 522 spécimens demeurent dispersés dans de petites populations isolées sur l’ensemble des Caraïbes. Dans nombres d’entre elles, de vieilles menaces planent encore telle que le braconnage.

Source : Sciences & Avenir

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, l’exposition « Espèces en danger de la mer des Caraïbes« , ainsi que la page Milieu marin/Biodiversité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s