Des scientifiques japonais veulent atteindre le manteau terrestre

Un groupe de scientifiques japonais organise une mission de forage inédite. Leur but : creuser jusqu’au manteau terrestre depuis l’océan Pacifique.

Ce n’est pas exactement le centre de la Terre mais presque. Des chercheurs japonais veulent atteindre le manteau terrestre, cette couche intermédiaire située entre le noyau et la croûte terrestre. Elle compose 80% du volume de notre planète, selon The Japan News, mais n’a jamais pu être examinée.

Membres de l’Agence japonaise pour la science et la technologie maritime et terrestre (JAMSTER), ces scientifiques ont obtenu l’appui du gouvernement qui va financer leur mission, précise L’Express.

Le groupe de scientifiques entend comprendre comment la Terre s’est formée, pourquoi elle tremble et de quoi elle est composée. Cette partie de la planète est principalement constituée de roches, qui se déplacent lentement et affecte donc le mouvement des plaques, ce qui provoque les séismes et tsunamis.

Structure interne Terre

En dessous de la croûte terrestre, se cache plusieurs autres couches.

Encore en phase de repérages pour identifier le site du forage définitif, qui devrait avoir lieu en 2030, l’équipe va mener des études préliminaires au large d’Hawaï dès mi-septembre. D’autres zones situées au large du Costa Rica et du Mexique sont à l’étude pour réaliser l’expérience.

Ces lieux n’ont pas été choisi au hasard : percer la croûte de l’océan Pacifique sera en effet plus facile puisque l’épaisseur est de seulement 6 km en moyenne alors qu’elle peut atteindre 70 km sur les continents. Sa chaleur y est aussi limitée, elle atteint seulement les 100 degrés.

Pour mener l’expédition, ces scientifiques disposent du Chikyu, précise L’Express. Un navire présenté comme « le premier navire scientifique de forage ». Il est capable de percer jusqu’à 7 500 mètres dans la croûte océanique.

Avec cette mission, les chercheurs ont quatre objectifs : accéder pour la première fois au manteau terrestre, enquêter sur les frontières entre la croûte océanique et le manteau, déterminer la composition de cette croûte et y examiner la vie microbienne. Ces découvertes permettront d’en savoir plus sur l’histoire de notre planète.

En 2013, des scientifiques japonais avaient mené une opération de forage similaire dans l’océan Pacifique, déjà à bord du Chikyu.

Source : Le Parisien

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « La machine Terre« , « Quand la terre tremble… » et « Le volcanisme« , ainsi que la page Risques majeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s