Cassini : dernier survol de Titan avant le grand plongeon

La sonde Cassini va survoler une toute dernière fois cette lune de Saturne puis entamer l’ultime phase de sa mission qui s’achèvera par un plongeon tout droit sur la planète.

Durant sa longue mission qui a débuté en 2004, la sonde Cassini aura survolé cette grosse lune de Saturne 126 fois. Samedi 22 avril 2017 au matin elle le fera pour la 127e et dernière fois. Cet ultime survol sera très rapproché puisque la sonde passera à seulement 979 kilomètres de la surface. Les scientifiques auront donc une nouvelle occasion de scruter les mystérieuses « magics islands », ces éphémères brillances qui apparaissent et disparaissent près des pôles de l’astre et les nombreuses et étonnantes caractéristiques qui se cachent sous la couche brumeuse qui entoure Titan.

Mais si Cassini s’est rapprochée de Titan ce n’est pas seulement pour lui faire ses adieux : elle va profiter de la gravité de la lune pour modifier son orbite. Une manœuvre qui l’emmènera à partir du 26 avril plonger entre Saturne et l’anneau D, le plus interne de tous.

Cassini

Vue d’artiste de la sonde Cassini (Source : NASA/JPL).

Il s’agit d’une zone de seulement 2.500 kilomètres de large. Cassini s’y glissera au cours de vingt-deux orbites et durant ces opérations, qui constituent la phase « Grand Finale » de la mission, la sonde prendra les vues les plus rapprochées de la planète aux anneaux. Ses autres instruments vont également cartographier les champs magnétiques et gravimétriques de Saturne avec une précision jamais atteinte.

Lors de son premier passage la sonde utilisera sa grande antenne comme un bouclier : la zone est censée être « propre », sans particules flottantes « mais nous restons prudents et allons d’abord déterminer s’il est possible d’exposer nos instruments scientifiques lors des prochains passages » explique Earl Maize, responsable du projet Cassini au Jet propulsion laboratory. Après ses vingt-deux orbites, Cassini ira de nouveau prendre de l’élan du côté de Titan (sans survoler directement la lune) avant de se précipiter vers Saturne.

Source : Sciences & Avenir

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, l’exposition « Initiation à l’astronomie« , ainsi que la page Astronomie/Physique.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s