Moins de dioxyde de soufre aux Etats-Unis, plus de pluies au Sahel

La réduction des émissions de dioxyde de soufre aux Etats-Unis permet à la mousson africaine de remonter beaucoup plus au nord, arrosant ainsi des terres sahéliennes qui pourront de nouveau être cultivées.

L’atmosphère est un milieu mouvant, global et instable. Les simulations que viennent d’effectuer les chercheurs de l’observatoire de la Terre Lamont-Doherty de l’Université de Columbia en sont la parfaite illustration. En utilisant trois modèles climatiques globaux, les chercheurs ont étudié les conséquences d’une absence totale d’émissions de dioxydes de soufre (SO2) en provenance des Etats-Unis sur le climat de l’hémisphère nord.

Et ce qu’ils ont trouvé –et publié dans Geophysical Research– les a beaucoup surpris. En absence de SO2, la saison des pluies sahéliennes augmente de 10%, tombent 35 kilomètres plus au nord et durent deux jours et demi plus longtemps. Une très bonne nouvelle pour l’agriculture africaine !

« Nous avons montré que les bénéfices retirés par l’Amérique des politiques de lutte contre la pollution de l’air pour la santé humaine et l’environnement sont aussi favorables au climat global », se réjouit Dan Westervelt, l’auteur principal de l’étude. Les effets du SO2 sur le climat sont bien documentés. Des études menées dans les années 1980 ont montré que les émissions de soufre provenant d’Europe et d’Asie sont à l’origine des graves sécheresses subies par les pays sahéliens au début des années 1970 et dans les années 1980.

Mousson Niger

Au Sahel, dans la région du delta central du Niger, la mousson s’accompagne de l’arrivée de lignes de grain (Source : CNRS).

Le SO2 bloque en effet le rayonnement solaire et fait diminuer par ce fait, les températures de l’hémisphère nord. Cette chaleur qui n’arrive pas au sol est estimée à 0,41 Watts par m² (W/m²). C’est peu (en moyenne la planète reçoit 1361 W/m²), mais c’est suffisant pour perturber la « ceinture des pluies » qui remonte l’été de l’équateur vers le nord. La mousson africaine se déclenche en effet grâce à la différence de température entre le désert du Sahara qui se réchauffe au printemps et les eaux fraîches du golfe de Guinée. Une température plus fraîche dans l’hémisphère nord entrave donc la remontée des nuages vers le sahel.

Les politiques américaines de réduction de la pollution de l’air ont démarré dès le début des années 1980. Industries et centrales thermiques ont dû s’équiper de système de dépollution de leurs fumées. Les émissions de SO2 ont drastiquement baissé, éradiquant presque complètement le phénomène des pluies acides.

Si ces efforts ne semblent pas pour l’instant avoir d’effets favorables mesurables sur la mousson africaine, les travaux de modélisation montrent que ceux-ci devraient intervenir dans le courant du siècle. « Nous avons été surpris de trouver que diminuer les émissions de soufre dans seulement un pays influencerait significativement les pluies sur un autre continent, à des milliers de kilomètres de là », a déclaré Arlène Fiore, co-auteure de l’étude.

Les chercheurs mettent enfin le doigt sur une situation paradoxale. En réduisant le soufre dans l’atmosphère, on enlève un élément qui refroidit le climat. Cette politique bonne pour la qualité de l’air a un effet négatif pour la lutte contre le réchauffement climatique! Les climatologues préviennent donc que la diminution du SO2 doit accompagner celle des gaz à effet de serre, sous peine de faire grimper encore plus les températures.

Source : Sciences & Avenir

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, l’exposition « Regards sur la pollution« , ainsi que les pages Environnement/Santé et Risques majeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s