Parker Solar Probe, la sonde de la NASA qui va frôler le Soleil

La sonde Solar Probe Plus, rebaptisée Parker Solar Probe, du nom d’un astronome vivant – c’est une première – sera lancée en juillet 2018. Après plus de six ans de voyage, et en utilisant Vénus pour s’accélérer, elle s’installera sur une orbite très elliptique autour du Soleil. En 2024, elle s’en approchera à seulement 6,2 millions de kilomètres. Les enjeux scientifiques sont importants pour mieux comprendre notre étoile et ses colères.

En 2018, la NASA lancera une sonde, initialement nommée Solar Probe Plus, qui plongera dans l’atmosphère du Soleil pour mieux comprendre sa dynamique et l’origine des vents solaires touchant la Terre et les autres planètes. Le vaisseau vient de recevoir son nom de baptême : Parker Solar Probe. Il sera le premier engin à s’approcher autant de notre étoile, à 6,2 millions de kilomètres seulement, soit sept fois plus près que la sonde Helios 2, en 1976, qui était restée à 43,4 millions de kilomètres.

« Cette mission permettra de répondre à des questions très simples comme celle de savoir pourquoi la couronne solaire est plus chaude que la surface du soleil, ce qui défie les lois de la nature », résume Nicola Fox, la responsable scientifique de la mission au Laboratoire de physique appliquée de l’université Johns Hopkins, dans le Maryland. Par endroit, en effet, la couronne solaire peut atteindre deux millions de degrés, tandis que la température à la surface de notre étoile ne dépasse pas 5.800 degrés.

Soleil

« Ou encore, pourquoi, dans cette partie de l’atmosphère du soleil, se forment soudainement des charges d’énergie qui échappent à l’attraction de l’étoile et vont frapper les planètes », poursuit la scientifique. Pour se protéger de températures de près de 1.400 °C, le vaisseau sera équipé d’une protection thermique faite de carbone composite épaisse de 11,4 cm, permettant de maintenir une température de 15 à 25 °C à l’intérieur.

L’engin de 610 kg sera lancé par une fusée Delta IV Heavy, de la société United Launch Alliance, depuis le Centre spatial Kennedy en Floride au cours d’une fenêtre de tir de vingt jours qui s’ouvrira le 31 juillet 2018. Il faudra près de sept ans à la sonde pour arriver à destination, après avoir survolé Vénus à sept reprises pour réduire progressivement son orbite autour du soleil. Sur son orbite héliocentrique en forme d’ellipse, elle s’approchera au plus près du Soleil en 2024.

Eugene Parker

L’astrophysicien Eugene Parker, grand spécialiste du Soleil, honoré de son vivant par le nom de baptême de la sonde spatiale qui ira s’en approcher comme jamais. (Source : AFP)

La sonde, de la taille d’une petite voiture et dotée de quatre instruments, récoltera des données sur le mécanisme thermique qui chauffe la couronne du Soleil et qui accélère le vent solaire, un flux constant de particules ionisées à plus de 500 km/s. Ces observations devraient permettre d’améliorer les prévisions des éruptions solaires qui affectent les activités terrestres comme le fonctionnement des satellites et la sécurité des astronautes dans l’espace.

Lors du survol le plus rapproché, la sonde, accélérée par la forte gravité solaire, atteindra la vitesse maximale de 194 km/s, soit 700.000 km/h (par rapport au Soleil), une vitesse suffisante pour parcourir la distance Terre-Lune en un peu plus de 30 mn. Le vaisseau sera alors le plus rapide de toute l’histoire spatiale. La sonde Helios 2, elle aussi lancée vers le Soleil sur une orbite très elliptique, avait atteint 70,22 km/s (252.792 km/h). Partie dans la direction opposée, New Horizons avait commencé son périple vers Pluton à 45 km/s (relativement au Soleil), un record aussi pour un vaisseau freiné par la gravité solaire.

Source : Futura-Sciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, les expositions « Initiation à l’astronomie » et « Promenade spatiale au fil des ondes« , ainsi que la page Astronomie/Physique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s