Deux bébés pandas sous haute surveillance

La naissance de pandas géants est toujours un événement, et a fortiori quand il s’agit de jumeaux comme au zoo de Beauval.

Cet événement semble si important qu’une fumée blanche pourrait s’élever du parc zoologique de Beauval (Loir-et-Cher), au centre de la France, comme lors de l’élection d’un nouveau pape ! Il s’agit bien sûr de la naissance sous haute surveillance de deux bébés pandas, une première en France. Leur mère, Huan Huan, est originaire de la base des ursidés à Chengdu, dans la région du Sichuan (Chine).

Samedi dernier, Duan Dongqiong et He Ping, deux soigneuses chinoises qui travaillent à Chengdu, sont arrivées sur place. Et rien n’est laissé au hasard. Elles ont apporté du lait de panda, du «colostrum», pour alimenter les nourrissons si leur mère refusait de les allaiter. Si Huan Huan abandonne l’un des bébés après la naissance, une couveuse est prévue. Et le principe d’un échange des nourrissons auprès de leur mère, toutes les 2 heures, est arrêté… « Ce sera Huan Huan qui fera le travail. Les sages-femmes chinoises doivent l’aider. Je les accompagnerai dans la mise bas en cas de problème », précise Baptiste Mulot, le responsable vétérinaire du ZooParc de Beauval. « Juste avant l’accouchement, son comportement va changer. Elle devrait devenir très active, alors qu’elle dort beaucoup en ce moment, puis bien sûr perdre les eaux. »

Huan Huan

Huan Huan, la panda femelle prêtée par la Chine au zoo de Beauval à Saint-Aignan-sur-Cher (Loir-et-Cher), le 26 juillet 2017 (Source : AFP).

Les pandas géants (Ailuropoda melanoleuca) ne sont pas des animaux comme les autres. Pendant sa gestation, Huan Huan a arrêté de s’alimenter et a perdu 20 kg. Pour peser, tout de même, 95 kg avant l’accouchement prévu des deux petits «rats» de 100 grammes chacun. Par ailleurs, les femelles peuvent suspendre leur gestation. Inséminée en mars, un dosage hormonal dans les urines a indiqué que la grossesse est probable depuis la mi-juin. La gestation, « qui dure entre 53 et 56 jours, a été confirmée par les échographies qui nous ont permis de découvrir, le 1er août, qu’elle attendait finalement deux bébés », précise le vétérinaire.

Il s’agit probablement de faux jumeaux. Huan Huan comme Yuan Zi, le père des petits, sont issus d’une portée gémellaire, ce qui a augmenté les chances de cette double fécondation. Les femelles n’ont qu’un seul cycle par an, et ne sont fécondes que 2 à 3 jours. Et la libido du mâle est souvent mise en question. D’où les inséminations qui peuvent toutefois échouer comme en 2016. La situation est assez différente pour les pandas en liberté. «Quand elle est féconde, la femelle se déplace en spirale et vocalise beaucoup, raconte Baptiste Mulot. Les mâles sont attirés et se battent pour la féconder. Celui qui gagne est le premier à la couvrir. Mais les autres peuvent ensuite couvrir la femelle, ce qui augmente ses chances de fécondation, si le sperme du premier panda est de mauvaise qualité!»

Le panda géant a été placé dans la catégorie « vulnérable », l’an dernier, par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui considérait auparavant l’animal comme «en danger». La politique de protection mise en place par le gouvernement chinois, grâce au reboisement et à une protection des forêts de bambous, est jugée « efficace ». La population totale augmente. Mais l’habitat sauvage du grand mammifère blanc et noir est aussi menacé par le changement climatique qui risque d’éliminer 35 % des forêts de bambous dans les 80 prochaines années, estime l’UICN qui redoute, à terme, un nouveau déclin de la population. Et ce, malgré les naissances au zoo de Beauval !

Source : Le Figaro

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s