La formation des planètes commencerait avant la naissance des étoiles

La formation des planètes pourrait commencer alors même que la naissance de l’étoile hôte n’est pas terminée. C’est ce qu’indiquent des observations menées avec le radiotélescope Alma. En effet, l’appareil a permis de scruter un disque protoplanétaire situé autour d’une très jeune proto-étoile, et d’y débusquer des grains de poussières de la taille du millimètre.

Le nuage moléculaire 1 du Taureau (en anglais Taurus Molecular Cloud 1, donc TMC 1) est un nuage moléculaire situé à environ 450 années-lumière du Soleil dans la Voie lactée. Pour autant qu’on le sache, c’est la nurserie d’étoiles la plus proche du Système solaire, ce qui en fait une cible toute désignée pour un instrument comme l’Atacama Large Millimeter/submillimeter Array (en abrégé Alma, qui signifie aussi « âme » en espagnol). En effet, l’un des objectifs scientifiques principaux de ce radiotélescope est de nous aider à comprendre la formation des étoiles et de leurs cortèges d’exoplanètes à travers l’observation des nuages moléculaires.

Les astrophysiciens ont donc tourné le regard d’Alma vers TMC 1A, une proto-étoile de masse déjà comparable à celle du Soleil et située dans TMC 1. Elle est entourée d’un disque protoplanétaire et sa formation aurait commencé il y a environ 100.000 ans seulement.

On estime aussi qu’elle ne contiendrait que la moitié voire les trois quarts de sa masse finale, car l’accrétion de matière de l’enveloppe de la proto-étoile sur son disque d’accrétion puis sur l’astre lui-même n’est pas terminée. Ce système est encore très jeune et les réactions thermonucléaires qui transformeront la proto-étoile en véritable étoile n’ont pas encore commencé.

Naissance système planétaire

Une vue d’artiste de la naissance d’un système planétaire (Source : NASA/JPL-Caltech).

Lire la suite

Publicités

Californie: pas de répit sur le front des incendies

Des incendies continuaient mardi à ravager certaines parties de la Californie, attisés par la forte chaleur et des vents violents dans une région déjà durement touchée par le feu cet hiver, selon les secours.

Le foyer le plus important, le « County Fire », s’étendait mardi matin sur plus de 28.300 hectares au nord-ouest de Sacramento et n’était maîtrisé qu’à 5%, selon un communiqué des pompiers de Californie, CalFire. Plus de 2.100 pompiers, soutenus par 187 camions et 18 hélicoptères, combattaient le feu qui s’est déclenché samedi pour une raison encore inconnue, dans le comté de Yolo avant de s’étendre au comté voisin de Napa.

Les autorités californiennes ont émis des ordres d’évacuation pour les habitants des zones à risque. « Le risque d’extension reste important alors que les équipes luttent contre l’incendie sur un terrain difficile », a commenté CalFire.

Incendies Californie 07/2018

Les pompiers tentent de contrôler les flammes de l’incendie baptisé « Pawnee Fire » qui a embrasé un camion des secours, le 1er juillet 2018 dans le comté de Lake au nord-ouest de Sacramento (Californie). (Source : AFP)

Lire la suite

Un bébé planète photographié pour la première fois !

C’est inédit : des astronomes sont parvenus à tirer le portrait d’un bébé planétaire. L’image, impressionnante, est celle d’un astre émergeant des nuées de poussières qui entourent la très jeune étoile. Un système solaire est en train de naître sous nos yeux. Merci à l’instrument Sphere, installé sur le VLT, au Chili.

Tout près de chez nous (à l’échelle de la Voie lactée), à seulement 370 années-lumière de la Terre, au sein de la constellation du Centaure, une planète géante est en train de naître autour du jeune soleil PDS 70. Son existence était soupçonnée depuis plusieurs années (les astronomes ne la quittaient pas des yeux). Enfin, la patience a payé : l’astre a été débusqué dans le disque de poussières qui l’a enfanté. Grâce à l’instrument Sphere (Spectro-Polarimetric High-contrast Exoplanet REsearch), greffé sur le VLT (un ensemble de télescopes géants au Chili), des astronomes ont obtenu le tout premier portrait d’un bébé planétaire ! Oui, une protoplanète confirmée a été photographiée directement. Une belle prouesse qui, pour les chercheurs, ouvre grand une fenêtre sur les premiers pas des planètes. Stupéfiant !

« À ce jour, seule une poignée d’observations a conduit à la détection de protoplanètes au sein de disques de poussières, rappelle Miriam Keppler (qui a presque le même nom que le célèbre astronome et que le télescope spatial chasseur d’exoplanètes…), qui figure parmi les principaux artisans de cette image inédite et qui est l’auteur principale des articles décrivant le bébé planétaire (à paraître dans la revue Astronomy & Astrophysics). Jusqu’à présent, la plupart de ces planètes candidates pouvaient n’être que des artefacts du disque », ajoute-t-elle. Eh bien, pas cette fois.

Bébé planète

Cette spectaculaire image acquise par l’instrument Sphere est la toute première image claire d’une planète en cours de formation autour de l’étoile naine PDS 70. (Source : Müller et al./ESO)

Lire la suite