En mourant, notre Soleil va se transformer progressivement en une boule de cristal

Des chercheurs ont fait une étonnante découverte à propos de notre Soleil, et plus généralement des naines blanches. Celles-ci se transformeraient en cristal durant leur lente agonie, bien plus tôt que nous le pensions.

Les naines blanches constellent le cosmos par milliards. Elles représentent le sort qui attend notre propre étoile, le Soleil, lorsque celui-ci mourra à son tour. Une équipe d’astronomes a récemment révélé les étonnants processus qui se jouent en leur cœur durant leur lente agonie. Celles-ci se transformeraient progressivement en gigantesques cristaux cosmiques durant leur cycle de vie, parfois bien plus tôt que nous ne le pensions.

La cristallisation est le processus par lequel un matériau adopte une forme solide où les atomes forment une structure ordonnée. La pression intense dans le cœur des naines blanches amène les électrons à se désolidariser de leurs atomes, créant d’un côté un gaz électronique gouverné par les lois de la physique quantique, et de l’autre des noyaux atomiques chargés positivement sous la forme d’un fluide.

Cristallisation naine blanche

Représentation d’artiste de l’intérieur d’une naine blanche (Source : Université de Warwick).

Lorsque le cœur de l’étoile refroidit jusqu’à un certain seuil, le fluide peut alors se solidifier, formant un noyau métallique doté d’un manteau riche en carbone. Cette étude fournit la première preuve directe que les naines blanches se cristallisent, cinquante ans après les premières prédictions des astronomes.

Vestiges du passage à trépas d’une géante rouge, les naines blanches figurent parmi les objets stellaires les plus anciens de l’Univers. Leur cycle d’existence prédictible en fait d’excellentes « horloges cosmiques », permettant d’attribuer un âge aux étoiles qui se trouvent dans leur voisinage. Toutefois, nous nous serions fourvoyés sur leur âge, de plusieurs milliards d’années.

« Toutes les naines blanches se cristallisent à un moment donné de leur évolution, mais les naines blanches plus massives traversent ce processus plus tôt », constate Pier-Emmanuel Tremblay, co-auteur de l’étude, parue dans la revue Nature. Cette cristallisation prématurée peut ralentir leur vieillissement jusqu’à 2 milliards d’années, soit 15% de l’âge de notre galaxie. Nos livres d’histoire cosmique pourrait donc nécessiter un vaste travail de réécriture.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, la page Astronomie/Physique.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.