L’Univers, nouvelle source d’énergie renouvelable ?

En orientant une diode à semi-conducteur infrarouge vers le ciel, des chercheurs affirment qu’ils seront bientôt en mesure de produire de l’électricité de nuit. Le tout à partir de sortes de « panneaux solaires inversés » qui exploiteront les différences de température entre la Terre et l’Univers.

« L’immensité de l’Univers est une ressource thermodynamique. » C’est ce que déclare Shanhui Fan, chercheur à l’université de Stanford (États-Unis). Avec son équipe, il affirme ainsi qu’il est possible de générer une quantité mesurable d’électricité grâce au froid qui règne dans l’Univers. Ou plus exactement, grâce à la différence de température qui existe entre notre Terre et l’espace. Une nouvelle source d’énergie renouvelable ?

Les panneaux solaires photovoltaïques produisent de l’électricité à partir de l’énergie envoyée vers la Terre par le Soleil. L’idée de Shanhui Fan et de ses collègues : capter l’énergie sous forme de chaleur qui quitte continuellement la surface de notre planète à l’aide d’une photodiode à semi-conducteur infrarouge orientée vers le ciel.

Energie Univers

Les chercheurs continuent de travailler à la mise au point de systèmes permettant d’exploiter de nouvelles énergies renouvelables. Cette fois, ils ont pensé au froid qui règne dans l’Univers.

Pour ce faire, il faut tout de même une différence de température conséquente. Et c’est ce que les chercheurs ont trouvé en pointant leur système vers l’espace. « Mais nous sommes loin d’avoir obtenu des résultats approchant de ce que la théorie prévoit », tempère un autre chercheur, Masashi Ono.

Pour nous faire une idée concrète, ils indiquent être en mesure dès aujourd’hui de générer 64 nanowatts par mètre carré d’un tel « panneau solaire inversé ». Des résultats que les chercheurs espèrent doper en travaillant sur les propriétés optoélectroniques quantiques de leurs matériaux. La théorie prévoit en effet qu’il devrait être possible d’atteindre les 4 watts par mètre carré. Ce qui reste faible comparé aux panneaux solaires qui génèrent, eux, de 100 à 200 watts par mètre carré.

Source : Futura-Sciences

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.