Explosion sur le volcan Kilauea à Hawaï

Un cratère proche du sommet du volcan hawaïen Kilauea a explosé, propulsant un épais panache de cendres très haut dans le ciel et poussant les autorités à inciter les habitants à se mettre à l’abri.

L’Observatoire des volcans d’Hawaï a signalé que l’explosion à l’intérieur du cratère Halemaumau du Kilauea qui s’est produite jeudi 17 mai 2018 avait dégagé un nuage qui atteignait 9.000 mètres de hauteur et dérivait vers le nord-est. Il a incité les personnes susceptibles d’être dans son sillage à s’abriter à cause des dangereuses émanations de dioxyde de soufre, et a maintenu une alerte rouge pour l’aviation, le trafic aérien restant ainsi suspendu dans la zone.

« A n’importe quel moment, l’activité pourrait redevenir explosive, avec une augmentation de la production de cendres et de projectiles près de l’ouverture », a ajouté l’observatoire. L’agence américaine de géologie et sismologie (USGS) a indiqué en fin d’après-midi que des chutes de pluie et des vents faibles signifiaient que le nuage allait rester centré sur les zones entourant le sommet de Kilauea.

Eruption Kilauea 17/05/2018

Ciel de cendres sur l’île d’Hawaï après l’explosion du volcan Kilauea.

Lire la suite

Publicités

Volcan Kilauea : Hawaï en alerte rouge

Sur l’île d’Hawaï les autorités redoutent une éruption violente de ce volcan, l’un des plus actifs du monde.

Un énorme nuage de cendres volcaniques a jailli mardi du volcan hawaïen Kilauea, incitant les autorités à émettre une alerte rouge pour l’aviation face à la forte probabilité d’éruption. Ce niveau d’alerte « signifie danger immédiat pour la santé, alors prenez des mesures pour limiter toute exposition », a déclaré l’agence de Protection civile dans un communiqué.

« C’est une situation grave qui affecte toute la population exposée », a ajouté cette source, précisant que les problèmes de santé peuvent être l’étouffement et l’incapacité de respirer. Selon la protection civile, le nuage atteint 3.000 à 3.600 mètres de hauteur. Le département a également mis en garde la population locale contre des problèmes respiratoires, la qualité de l’air étant affectée par le nuage volcanique.

Nuage cendres Kilauea 15/05/2018

Nuage de cendre visible depuis le Parc National des volcans d’Hawaï (Source : AFP).

Lire la suite

Volcan Kilauea : un risque d’éruption explosive à Hawaï

Bien que ce volcan hawaïen soit de type effusif, des scientifiques alertent sur le risque d’explosions, un phénomène qui a déjà eu lieu en 1924. La colonne magmatique pourrait entrer en contact avec de l’eau de la nappe phréatique.

L’éruption du Kilauea, un des volcans les plus actifs de la planète, a débuté le 3 mai. Le 4 mai, un séisme de magnitude 6,9 sur l’échelle de Richter a été enregistré. Une dizaine de fissures laissant s’écouler des laves sont apparues. Environ 2.000 personnes ont dû être évacuées, notamment à cause des risques d’incendies et des émissions de dioxyde de soufre.

Si les éruptions explosives sont typiques des stratovolcans comme le mont St Helens, elles sont moins souvent associées à des volcans boucliers comme le Kilauea. Or, l’Observatoire volcanologique d’Hawaï (HVO) craint que l’éruption du Kilauea ne devienne explosive dans les semaines à venir, par un phénomène de type phréatomagmatique.

Eruption Kilauea

Le Kilauea est entré en éruption il y a une semaine.

Lire la suite

Indonésie: évacuations après l’éruption d’un volcan

Des villageois en Indonésie vivant à proximité de l’un des volcan les plus actifs au monde ont fui leurs maisons vendredi, après une éruption qui a provoqué le dégagement d’un énorme nuage de cendres jusqu’à 5.000 mètres d’altitude, ont indiqué les autorités.

Celles-ci ont ordonné aux habitants établis dans un rayon de cinq kilomètres du mont Merapi, sur l’île de Java, de quitter les lieux, tandis qu’une pluie de cendres est retombée jusque dans certains quartiers de Yogyakarta, ville située à une trentaine de kilomètres du volcan.

L’aéroport de cette ville touristique, capitale culturelle de Java, a été fermé temporairement et huit vols ont été annulés après l’éruption en début de matinée.

Eruption Merapi 11/05/2018

Eruption du mont Merapi (Indonesie) le 11 mai 2018 (Source : VolcanoDiscovery Indonesia)

Lire la suite

Hawaï : deux nouvelles fissures après l’éruption du volcan Kilauea

Deux nouvelles fissures ont fait leur apparition suite à l’éruption du volcan Kilauea, le plus actif de Hawaï, au sommet duquel le niveau du lac de lave continue de baisser selon les autorités qui mettent toujours en garde contre les émissions de gaz.

Kilauea, qui fait partie des cinq volcans de l’île de Hawaï, est entré en éruption jeudi, entraînant des milliers d’évacuations. C’est un regain d’activité sismique qui a provoqué l’éruption et un tremblement de terre de magnitude 6,9 a notamment frappé l’île vendredi, le plus puissant sur place depuis 1975.

« Deux nouvelles fissures sont apparues » dans le quartier de Leilani Estates, a indiqué l’Observatoire hawaïen des volcans dans un communiqué publié à 18H00 locales lundi (04H00 GMT mardi). « Les émissions de gaz restent probablement élevées à proximité des fissures ».

Fissures Hawaï 07/05/2018

Cette photo fournie par le US Geological Survey montre de la vapeur s’élevant d’une fissure à Leilani Estates, à Hawaï, le 7 mai 2018 (Source : USGS/AFP)

Lire la suite

A Hawaï, le volcan Kilauea en éruption, l’état d’urgence est déclaré

L’éruption spectaculaire du volcan Kilauea, l’un des plus actifs au monde a provoqué des coulées de lave rougeoyante jusque dans les zones d’habitation, poussant des milliers d’habitants de Hawaï à fuir.

Le gouverneur David Ige a déclaré jeudi 3 mai 2018 l’état d’urgence afin de pouvoir mobiliser tous les services et les fonds d’urgence de l’État liés aux catastrophes naturelles. Des « vapeurs et de la lave se sont échappées par une fissure dans la zone de Mohala Street », a écrit la Défense civile locale sur son compte Facebook, un responsable local précisant qu’environ 10.000 personnes habitent la zone concernée par les évacuations. 770 bâtiments et 1.700 personnes sont sous le coup d’évacuations obligatoires, a indiqué à l’AFP Cindy McMillan, porte-parole du gouverneur David Ige.

L’agence américaine de géologie et sismologie (USGS) avertissait, dans un site dédié aux volcans, que « de nouvelles coulées de lave pourraient survenir sans qu’il soit possible de prédire » où elles se produiraient. Deux centres d’accueil ont pour l’instant été ouverts pour accueillir les évacués. Le gouverneur a appelé l’armée de réserve (National Guard) pour aider aux opérations de secours, a-t-il indiqué sur Twitter. « Préparez-vous maintenant pour que votre famille soit en sécurité », a enjoint le gouverneur aux résidents menacés d’évacuation.

Eruption Kilauea 03/05/2018

Un panache de fumée s’échappe du volcan Kilauea à Hawaï le 3 mai 2018 (Source : AFP).

Lire la suite

La Réunion : le Piton de la Fournaise est entré en éruption pour la deuxième fois de l’année

L’éruption du Piton de la Fournaise, qui se déroule dans une zone totalement inhabitée, ne présente aucun danger pour la population.

Voilà qui devrait réjouir les habitants et visiteurs de l’île de la Réunion. Le Piton de la Fournaise, le célèbre et très actif volcan de l’île, est entré en éruption vendredi à 23h50 (15h50 en Guadeloupe). C’est la deuxième fois depuis le début de l’année.

Le magma est arrivé en surface après une crise sismique qui a débuté trois heures et demie plus tôt, a indiqué la préfecture. La faille éruptive s’est ouverte sur le flanc sud du volcan à l’intérieur de l’Enclos, la caldera centrale du volcan. La zone est totalement inhabitée et le phénomène ne présente aucun danger pour la population, selon l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF).

Eruption Piton de la Fournaise 28/04/2018

Eruption du Piton de la Fournaise le 28 avril 2018 (Source : OVPF).

Lire la suite