Première photo d’une intrication quantique

Pour la première fois une équipe a obtenu une image d’une paire de photons intriqués, cet étrange phénomène qui constitue la base des communications quantiques de demain, objet d’une course technologique mondiale.

Deux lobes identiques comme la trace d’un baiser. Mais la photo qui a surgi ça et là sur les réseaux sociaux, tirée d’un article de Science News n’a rien d’une preuve d’amour. C’est la première image de deux photons intriqués obtenue par une équipe de l’Université de Glasgow. Il s’agit d’un phénomène quantique étrange, aujourd’hui bien démontré et accepté surtout depuis les expériences menées par le physicien Alain Aspect. Mais malgré ces preuves, le phénomène n’a rien perdu de son caractère décoiffant.

L’intrication est au cœur de la physique quantique, qui s’applique au monde microscopique et en prédit les étranges comportements. Un des plus connus est l’état de superposition quantique qui stipule qu’une particule peut être à la fois au repos et excité, vert et rouge ou encore zéro et un. Un non-sens dans le monde macroscopique. C’est en référence à cette propriété que le physicien Erwin Schrödinger avait imaginé pour une expérience de pensée un chat à la fois mort et vivant.

Photo intrication quantique

Première image de deux photons intriqués cette étrange phénomène quantique (Source : Paul-Antoine Moreau et al./Science Advances).

Lire la suite

Publicités

Une baleine de 13 mètres s’échoue dans le Finistère

Un rorqual commun, décédé en pleine mer, est venu s’échouer dans le Finistère. Les spécialistes n’ont pas encore déterminé la cause de sa mort.

Une jeune baleine de près de 13 mètres de long s’est échouée sur une plage de Penmarc’h dans le Finistère, après être décédée en mer, a-t-on appris le 13 août 2019 auprès de l’Observatoire Pelagis qui rassemble des programmes d’observation et d’expertise sur la conservation des populations de mammifères et d’oiseaux marins.

« Les services techniques de la commune de Penmarc’h nous ont prévenus ce matin qu’une baleine était échouée sur la plage dans une zone où s’échouent régulièrement des dauphins », a relaté Elénore Meheut, assistante ingénieure à l’observatoire Pelagis qui recense tous les échouages des mammifères marins. L’animal, un rorqual commun (Balaenoptera physalus de son nom scientifique) de près de 13 mètres, n’était pas dans un état de décomposition avancée.

Baleine échouée Penmarc'h 13/08/2019

L’animal mort était jeune et est probablement décédé de maladie ou lors d’un choc avec un navire (Source : Ouest-France).

Lire la suite

Une centaine de volcans du Jurassique se cachent sous l’Australie

Les bassins de Cooper et d’Eromanga (Australie) sont connus pour leurs réserves en pétrole et en gaz. Mais ils devraient désormais susciter d’autres intérêts. Des chercheurs y ont en effet découvert une centaine de volcans souterrains datant du Jurassique.

Au large du Queensland, un état du nord-est de l’Australie, on trouve la fameuse grande barrière de corail. Mais le Queensland, ce sont aussi d’importants bassins sédimentaires riches en pétrole et en gaz. Les bassins de Cooper et d’Eromanga constituent même la plus vaste région australienne productrice d’hydrocarbures onshore.

Et des chercheurs de l’université d’Adélaïde (Australie) et de l’université d’Aberdeen (Écosse) viennent d’y faire une découverte étonnante. Sans rapport direct avec les énergies fossiles cependant. Ils viennent d’y trouver un champ souterrain d’une centaine de volcans datant de l’époque du Jurassique. Un champ qui s’étend sur quelque 7.500 km2 tout de même.

Volcans souterrains Australie

Des chercheurs ont découvert une centaine de volcans cachés sous l’Australie.

Lire la suite

Biodiversité : 88 % des gros animaux d’eaux douces ont disparu en 40 ans

Entre 1970 et 2012, la mégafaune des rivières et des lacs a fortement décliné dans le monde. Les grands poissons d’eaux douces sont particulièrement menacés, notamment à cause de la construction de barrages.

Notre planète connaît actuellement la sixième extinction en masse d’espèces de son histoire. Ce déclin de la faune et de la flore touche tous les écosystèmes, terrestres et marins. Les eaux douces, rivières et lacs, ne couvrent que 1 % des surfaces du globe mais elles abritent un tiers des espèces de vertébrés et près de la moitié des poissons ! D’après la liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), environ un tiers des espèces d’eau douce serait menacé d’extinction…

Une étude internationale menée par l’Institut Leibniz d’écologie des eaux douces et des pêches continentales (Allemagne) s’est intéressée à la biodiversité de la mégafaune vivant en eau douce. La mégafaune comprend des animaux qui pèsent plus de 30 kg, comme les dauphins d’eau douce, les castors, les crocodiles, les tortues géantes, les esturgeons…

Les chercheurs ont compilé les données portant sur 126 espèces de la mégafaune vivant dans les rivières et les lacs du monde entier, ainsi que des informations sur la répartition géographique de 44 espèces en Europe et aux États-Unis. Résultats : entre 1970 et 2012, la mégafaune vivant en eau douce a décliné de 88 %. Le rythme de déclin de ces vertébrés serait deux fois plus rapide que pour les animaux terrestres ou océaniques ! D’après Sonja Jähnig, qui a mené ces travaux, « Les résultats sont alarmants et confirment les craintes des scientifiques impliqués dans l’étude et la protection de la biodiversité en eau douce. »

Esturgeon d'Europe

Les populations d’esturgeons européens ont beaucoup diminué.

Lire la suite

Des requins fluorescents au large de la Californie

Des chercheurs ont compris par quel moyen certaines espèces de requins réussissent à devenir fluorescentes. Les résultats de leurs travaux ont été publiés dans la revue iScience.

Ce n’est pas forcément la meilleure façon de passer inaperçu, mais certains requins, tapis au fond des océans, émettent une lumière fluorescente verte. On sait désormais comment.

Des chercheurs ont identifié les molécules à l’origine de cette fluorescence, selon leur étude publiée le 8 août 2019 dans la revue iScience. « C’est très différent de toutes les autres formes de fluorescence marine », notamment des méduses ou du corail, explique à l’AFP l’un des coauteurs, David Gruber, professeur à la City University de New York. « C’est une petite molécule plutôt qu’une protéine. Cela montre que les animaux font indépendamment évoluer cette capacité à absorber la lumière bleue de l’océan pour la transformer en d’autres couleurs », poursuit le biologiste marin.

Requin fluorescent Californie

Certains requins émettent une lumière fluorescente verte (Source : David Gruber/City University of New York/AFP).

Lire la suite

Indonésie: à Surabaya, un ticket de bus coûte 3 bouteilles ou 10 gobelets en plastique

A Surabaya, une ville portuaire d’Indonésie, un trajet en bus peut se payer en déchets plastiques. Une initiative qui a été très bien accueillie par la population.

A la gare routière très fréquentée de Surabaya, ville indonésienne de près de trois millions d’habitants, des milliers de personnes prennent le bus gratuitement en troquant des bouteilles en plastique et des gobelets jetables usagés contre des tickets, dans le cadre d’un plan anti-pollution prometteur.

Un trajet en bus d’une heure s’échange contre trois grandes bouteilles, ou cinq bouteilles de taille moyenne ou encore 10 gobelets en plastique, à condition qu’ils ne soient ni souillés ni écrasés. « C’est une solution très intelligente. C’est gratuit et au lieu de jeter les bouteilles, les gens les ramassent et les apportent ici » à la gare routière, commente Fransiska Nugrahepi, une habitante de Surabaya.

Quelque 16.000 personnes chaque semaine bénéficient de billets de transport gratuits en participant à la lutte contre la pollution, assurent les autorités de la ville où chaque mois, environ six tonnes de déchets plastiques sont ainsi collectées auprès des passagers avant d’être vendues à des entreprises spécialistes du recyclage. Ce plan vise non seulement à réduire la quantité de déchets, mais favorise la population à davantage utiliser les transports publics, selon Franki Yuanus, un responsable des transports de Surabaya. « L’initiative a été accueillie avec enthousiasme par le public », insiste-t-il, « le paiement avec du plastique a ravi la population qui, jusqu’à présent, ne savait pas quoi faire de ces déchets ».

Surabaya bouteilles plastique bus

Des dizaines de personnes échangent des bouteilles en plastique contre des tickets à la gare routière de Surabaya, en Indonésie, le 21 juillet 2019 (Source : AFP)

Lire la suite

Un trou géant s’est formé en plein centre-ville d’Amiens

Un trou de 10 mètres de large et d’au moins 4 mètres de profondeur s’est formé juste à côté d’une brasserie d’Amiens.

A Amiens (Somme), un trou béant a fait son apparition sans pour le moment que les autorités n’arrivent à comprendre pourquoi. La cavité, découverte par une patrouille de la police municipale lors d’une ronde, s’est formée au niveau de la place Debouverie, dans le centre de la ville, au pied d’une brasserie, a annoncé le 12 août 2019 la mairie dans un communiqué.

La gigantesque excavation mesure, selon les premières constatations, 10 mètres de large et est profonde de 4 à 5 mètres. Après la découverte de l’effondrement, « les sapeurs-pompiers ainsi que les différents services d’Amiens Métropole dont l’ingénieur d’astreinte, Eaux et Assainissements, voirie, se sont rendus sur place. Un premier périmètre de sécurité a été installé autour de l’excavation avant d’interdire l’accès à la place Debouverie aux passants.

Trou Amiens 12/08/2019

Le trou s’est formé au pied de la brasserie « La Bonne Humeur », à Amiens (Source : Amiens & Métropoles).

Lire la suite