Vénus se rapproche de la Terre et va offrir un splendide spectacle

La planète Vénus est actuellement en train de se rapprocher de la Terre. Un phénomène qui va permettre à notre voisine d’étinceler dans le ciel jusqu’à atteindre son maximum mi-février.

N’avez-vous pas remarqué un point inhabituellement lumineux dans le ciel ces derniers jours ? Il ne s’agit pas d’une étoile mais de Vénus. Et la planète va se mettre à briller de plus en plus jusqu’en février, rivalisant avec Sirius l’étoile la plus lumineuse de notre ciel nocturne. Mais pourquoi une telle apparition ?

L’explication est simple : Vénus est la deuxième planète la plus proche du Soleil, orbitant en moyenne à 108 millions de kilomètres contre 150 millions pour la Terre. Elle gravite donc plus vite et finit immanquablement par rattraper notre planète. C’est ce qui se produit actuellement. Vénus se rapproche de la Terre, à raison de 1,1 million de kilomètres par jour, explique Guillaume Cannat, auteur du blog Autour du ciel hébergé par Le Monde.

Vénus 17/01/2017

C’est ce rapprochement rapide qui permet à Vénus d’apparaitre encore plus brillante dans notre ciel que d’habitude. D’après les calculs, elle va continuer de se rapprocher durant plusieurs semaines, jusqu’au 25 mars où elle doublera la Terre. A cette date, les deux planètes seront alors séparées de 42 millions de kilomètres seulement.

Si le rapprochement maximal aura lieu en mars, c’est entre le 17 et 20 février (selon les sources) que Vénus, l’étoile du Berger, sera la plus brillante. Sa luminosité sera alors augmentée de 20% avec une magnitude apparente de -4,7. A titre de comparaison, c’est 20 fois plus brillant que Sirius qui atteint une magnitude moyenne de -1,5.

Après ce maximum, la luminosité de Vénus se remettra à baisser bien qu’elle continue de s’approcher. Ceci s’explique par le fait que l’aspect de la planète dépend de son exposition au Soleil. A l’instar la Lune, depuis la Terre, nous ne voyons donc que la partie éclairée de Vénus qui peut prendre la forme d’un quartier, d’un croissant ou d’une phase pleine.

Jusqu’à la mi-février, il suffira donc de lever le nez au ciel pour apercevoir la brillante Vénus. Elle sera visible à l’œil nu le soir après le coucher du Soleil et depuis la planète entière. Néanmoins, pour une meilleure observation, il est conseillé de choisir un lieu situé loin des villes et dépourvu de pollution lumineuse.

Source : Maxisciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, l’exposition « Initiation à l’astronomie« , ainsi que la page Astronomie/Physique.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s