A propos archipeldessciences

Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle de la Guadeloupe

L’île d’Eubée ravagée par les flammes : une catastrophe écologique

Un incendie ravage l’île d’Eubée en Grèce depuis plusieurs dizaines d’heures. Les autorités déplorent déjà « une énorme catastrophe écologique ».

Les pompiers grecs se battaient le 14 août 2019 pour contenir l’important incendie qui ravage depuis plus de 30 heures l’un des refuges les mieux préservés de la faune et la flore sauvages en Grèce, sur l’île d’Eubée, où les autorités déplorent déjà « une énorme catastrophe écologique ».

Le sinistre, qui évolue sur un front de 12 km, n’a pas fait de victime mais a entraîné l’évacuation de quatre villages sur l’île d’Eubée, la deuxième île grecque par sa taille après la Crète, située à une centaine de km au nord-est d’Athènes. « C’est une énorme catastrophe écologique dans une forêt de pins unique », qui était restée « intacte » jusqu’à ce jour, a déclaré le gouverneur régional sortant Costas Bakoyannis.

Le feu, qui s’est déclaré en bord de route la veille à 03h00 du matin (00h00 GMT), s’est rapidement propagé, sous l’effet des rafales de vent, à la végétation très dense et sèche du centre de l’île, une pinède classée pour sa faune et sa flore sauvage. Le sinistre a provoqué l’évacuation les villages de Kontodespoti, Macrymalli, Stavros et Platana, au centre de l’île, et menacé la ville de Psachna pendant la nuit, ont déclaré les autorités.

Incendie île d'Eubée 13/08/2019

Un incendie près du village de Macrymalli sur l’île d’Eubée, au nord-est d’Athènes, le 13 août 2019 (Source : AFP).

Lire la suite

Publicités

Les éruptions du plus grand volcan de Io dépendent des autres lunes de Jupiter

Pendant cinq ans, les volcans de Io ont été surveillés avec des télescopes au sol. Le plus grand d’entre eux, Loki Patera, semble avoir une activité modulée par les mouvements de Ganymède et Europe, deux autres lunes de Jupiter.

Il y a 40 ans cette année, plus précisément en mars 1979, l’obstination de Linda Morabito, alors ingénieure de navigation dans l’équipe de la mission Voyager 1, allait permettre de faire une découverte étonnante. Elle était occupée à traiter les images obtenues par la sonde concernant Io, la lune de Jupiter, lorsqu’elle a remarqué ce qui s’est plus tard révélé être un panache volcanique de 300 kilomètres de hauteur.

Depuis lors, le volcanisme de Io fascine et ce d’autant plus après les images prises par la mission Galileo entre 1995 et 2003. En 1999 par exemple, la sonde de la NASA a surpris une impressionnante éruption fissurale de 25 kilomètres de long, avec des fontaines de laves s’élevant à quelques kilomètres de hauteur. Une éruption survenue dans la patera Tvashtar, une sorte de caldeira volcanique à laquelle on a donné le nom du dieu hindou des forgerons.

L’activité volcanique sur Io est aussi suivie régulièrement à l’aide de télescopes au sol. Ils permettent notamment d’observer ce qui se passe en relation avec Loki Patera, le plus grand cratère visible sur Io. Il s’agirait aussi d’une caldeira, mais remplie par un lac de lave monstrueux d’environ 200 kilomètres. Pour se faire une idée de ce que cela représente, il suffit de dire que sa superficie est supérieure à celle du lac Ontario, que se partagent les États-Unis et le Canada.

Io

Une photo en vraies couleurs de Io, la lune volcanique de Jupiter (Source : NASA/University of Arizona).

Lire la suite

Première photo d’une intrication quantique

Pour la première fois une équipe a obtenu une image d’une paire de photons intriqués, cet étrange phénomène qui constitue la base des communications quantiques de demain, objet d’une course technologique mondiale.

Deux lobes identiques comme la trace d’un baiser. Mais la photo qui a surgi ça et là sur les réseaux sociaux, tirée d’un article de Science News n’a rien d’une preuve d’amour. C’est la première image de deux photons intriqués obtenue par une équipe de l’Université de Glasgow. Il s’agit d’un phénomène quantique étrange, aujourd’hui bien démontré et accepté surtout depuis les expériences menées par le physicien Alain Aspect. Mais malgré ces preuves, le phénomène n’a rien perdu de son caractère décoiffant.

L’intrication est au cœur de la physique quantique, qui s’applique au monde microscopique et en prédit les étranges comportements. Un des plus connus est l’état de superposition quantique qui stipule qu’une particule peut être à la fois au repos et excité, vert et rouge ou encore zéro et un. Un non-sens dans le monde macroscopique. C’est en référence à cette propriété que le physicien Erwin Schrödinger avait imaginé pour une expérience de pensée un chat à la fois mort et vivant.

Photo intrication quantique

Première image de deux photons intriqués cette étrange phénomène quantique (Source : Paul-Antoine Moreau et al./Science Advances).

Lire la suite

L’impact de l’Homme sur les océans a doublé au cours de la dernière décennie

Les Hommes et les océans interagissent de diverses manières. Mais aujourd’hui, une étude montre que quelque 60 % des océans subissent les conséquences d’activités humaines non contrôlées. Pour sauver nos océans, des mesures doivent être prises de manière urgente.

De la pollution à la surpêche, les activités humaines ont un fort impact sur la santé des océans de notre planète. Et pour la première fois aujourd’hui, une étude évalue ces impacts et la vitesse à laquelle ils évoluent. Pour une conclusion désolante : au cours de la dernière décennie, l’impact de l’Homme sur les océans a presque doublé en moyenne. Il pourrait même encore doubler au cours de la prochaine décennie si rien n’est fait pour l’empêcher.

« Si nous voulons sauver nos océans, nous ne pouvons pas seulement travailler sur un seul point. C’est un problème multifactoriel qu’il nous faut résoudre », explique Ben Halpern, professeur à l’université de Californie à Santa Barbara (États-Unis). Il y a en effet le problème du changement climatique qui réchauffe, acidifie et élève les mers. Mais aussi celui de la pêche commerciale et de la pollution des eaux de ruissellement. Les transports maritimes qui s’intensifient et bien sûr, la pollution plastique.

Impact Homme océans

Les activités humaines pèsent de plus en plus sur la santé des océans de la Terre.

Lire la suite

Une baleine de 13 mètres s’échoue dans le Finistère

Un rorqual commun, décédé en pleine mer, est venu s’échouer dans le Finistère. Les spécialistes n’ont pas encore déterminé la cause de sa mort.

Une jeune baleine de près de 13 mètres de long s’est échouée sur une plage de Penmarc’h dans le Finistère, après être décédée en mer, a-t-on appris le 13 août 2019 auprès de l’Observatoire Pelagis qui rassemble des programmes d’observation et d’expertise sur la conservation des populations de mammifères et d’oiseaux marins.

« Les services techniques de la commune de Penmarc’h nous ont prévenus ce matin qu’une baleine était échouée sur la plage dans une zone où s’échouent régulièrement des dauphins », a relaté Elénore Meheut, assistante ingénieure à l’observatoire Pelagis qui recense tous les échouages des mammifères marins. L’animal, un rorqual commun (Balaenoptera physalus de son nom scientifique) de près de 13 mètres, n’était pas dans un état de décomposition avancée.

Baleine échouée Penmarc'h 13/08/2019

L’animal mort était jeune et est probablement décédé de maladie ou lors d’un choc avec un navire (Source : Ouest-France).

Lire la suite

Une centaine de volcans du Jurassique se cachent sous l’Australie

Les bassins de Cooper et d’Eromanga (Australie) sont connus pour leurs réserves en pétrole et en gaz. Mais ils devraient désormais susciter d’autres intérêts. Des chercheurs y ont en effet découvert une centaine de volcans souterrains datant du Jurassique.

Au large du Queensland, un état du nord-est de l’Australie, on trouve la fameuse grande barrière de corail. Mais le Queensland, ce sont aussi d’importants bassins sédimentaires riches en pétrole et en gaz. Les bassins de Cooper et d’Eromanga constituent même la plus vaste région australienne productrice d’hydrocarbures onshore.

Et des chercheurs de l’université d’Adélaïde (Australie) et de l’université d’Aberdeen (Écosse) viennent d’y faire une découverte étonnante. Sans rapport direct avec les énergies fossiles cependant. Ils viennent d’y trouver un champ souterrain d’une centaine de volcans datant de l’époque du Jurassique. Un champ qui s’étend sur quelque 7.500 km2 tout de même.

Volcans souterrains Australie

Des chercheurs ont découvert une centaine de volcans cachés sous l’Australie.

Lire la suite

Amiens : une cave du 14e siècle à l’origine du trou

Après l’effondrement de la chaussée d’une place d’Amiens, le service gestion des risques de la ville a mené l’enquête. Et a déterminé les raisons du sinistre.

Lors d’une ronde, une patrouille de la police municipale a eu la surprise de découvrir dans le centre-ville d’Amiens (Picardie) un immense trou au pied d’une brasserie. L’excavation, située au niveau de la place Debouverie, mesure 10 mètres de large et est profonde de 4 à 5 mètres, relatait la marie de la ville dans un communiqué paru le 12 août 2019. Cette formation – qui heureusement n’a fait aucun blessé – a désormais une explication.

Selon les investigations menées par le service gestion des risques d’Amiens, « la cause principale de la formation d’une excavation dans la chaussée place Léon Debouverie repose sur la présence d’une cave médiévale datant du 14e siècle », explique la ville sur son site internet. « Même si une fuite sur le réseau d’eau ne peut être totalement écartée, il est probable que les fortes chaleurs enregistrées cet été ont contribué à des mouvements de terrain, entraînant une fragilisation de la cave, située en deuxième niveau. »

Trou Amiens 12/08/2019

Le trou s’est formé au pied de la brasserie « La Bonne Humeur », à Amiens (Source : Amiens & Métropoles).

Lire la suite