46P/Wirtanen : la comète de l’année arrive et sera visible à l’œil nu !

Retenez bien son nom : 46P/Wirtanen. Cette comète va passer au plus près du Soleil et de la Terre en décembre et sera visible à l’œil nu, prédisent les experts. Un beau spectacle céleste à ne pas manquer.

Deux beaux spectacles célestes nous attendent en décembre : les Géminides, l’une des plus intenses pluies d’étoiles de l’année et… 46P/Wirtanen, une comète visible à l’œil nu ! Tout indique que ce petit astre glacé d’à peine plus d’un kilomètre de diamètre va briller de plus en plus au cours des prochaines semaines. Les spécialistes sont très optimistes à son sujet et voient en elle « a great comet », tout au moins la comète de l’année !

Actuellement, 46P est en train de se réchauffer à mesure qu’elle se rapproche du Soleil. La comète est déjà visible dans la nuit noire (sans pollution lumineuse). Mais pour en profiter davantage, une paire de jumelles s’impose afin de mieux distinguer cette petite boule auréolée des gaz qui s’en dégagent.

Comète 46P/Wirtanen 26/11/2018

La comète 46P/Wirtanen le 26 novembre 2018 (Source : Tom Masterson/Grand Mesa Observatory).

Jusque début décembre, 46P/Wirtanen se promène dans la constellation de la Baleine (Cetus). C’est vers 22 h 30 qu’elle passe le méridien et qu’elle est donc au plus haut au-dessus de l’horizon. C’est le meilleur moment pour l’observer. Wirtanen progresse ensuite à travers l’Éridan, dès le 4 décembre. À cette période, sa luminosité devrait culminer à une magnitude 4, voire 3, selon les prévisions.

C’est le 11 décembre que la comète atteint le point de son orbite le plus proche de notre étoile (périhélie), à 1,05 unité astronomique (une fois la distance entre notre planète et le Soleil), soit environ 150 millions de kilomètres. Et quelques jours plus tard, le 16 décembre, 46P sera au plus près de la Terre, à 11,6 millions de kilomètres seulement. Une distance relativement courte – c’est la dixième comète la plus proche de la Terre depuis les années 1950 – qui profitera bien sûr à tous les observateurs terriens (les astrophotographes ont déjà commencé à lui tirer le portrait). Nous serons effectivement aux premières loges pour l’admirer. Et l’un des meilleurs moments sera sans nul doute lorsqu’elle passera entre les Hyades et les Pléiades dans le Taureau, les 16 et 17 décembre.

Position de la comète 46P/Wirtanen jour après jour.

De courte période, 46P/Wirtanen est habituée à revenir auprès du foyer du Système solaire tous les 5,4 ans. Bien qu’il soit de taille modeste, l’astre peut être pris de sursauts d’activité qui, espérons-le, rehausseront son éclat par moments pour le plus grand plaisir de nos yeux. Mais comme toujours, avec ces corps de glace et de poussière, il est difficile de prévoir comment il va se comporter. En tout cas, cela se présente bien et 46P devrait briller jusqu’à Noël avec, qui sait ? une queue panachée visible. Autour du 22 décembre néanmoins, la Pleine Lune rendra son observation plus délicate.

Un beau cadeau céleste de fin d’année en tout cas, offert à tous les curieux.

Source : Futura-Sciences

Vous pouvez consulter, sur le site d’Archipel des Sciences, l’exposition « Initiation à l’astronomie« , ainsi que la page Astronomie/Physique et l’article dédié à la comète 46P/Wirtanen.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.